FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 Les Jardins Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Jeu 17 Avr - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Plein été, le soleil à son zénith, Jadris faisait balayer les terres de feu par une douce brise rafraichissante. Les jardins royaux étaient en plein épanouissement et les fleurs répandaient leurs senteurs dans tout le petit parc. Dans le bassin central, une fontaine s'écoulait lentement, son eau était limpide, d'un bleu océan. Un divan pourpre lui tournait le dos, ses pieds étaient des griffes plantées dans la terre autour desquels les rosiers fleurissaient.
D'un côté du jardin un balcon et des escaliers menant aux appartements royaux, dons la double porte était ouverte, et derrière, pas une fenêtre, dans le but de rendre l'endroit plus intime et secret, l'appartement était le seul accès...Ainsi que deux escaliers dérobés connus seulement de la famille royale, l'un passant sous le bassin et le second ,  entre deux arbres exotiques au tronc noueux.
Le jardin seulement entouré par trois murs donnait une vue imprenable sur la ville en dessous dont les vague rumeurs se faisaient à peine entendre là haut, ainsi que sur la grande plaine. Les jours de beau temps on apercevait même les montagnes au nord, en dent de scie, remparts infranchissables du royaume, au Sud on distinguait la forme vague du château de commandement, qui gardait la seule entrée naturelle entre les montagne de Nar Fëa. Et en face, à l'Est, comme une immense mer verte et or, entre le champs de blés, les pâturages e un peu plus loin encore la forêt, juste visible aux yeux des elfes ou d'un chasseur comme un dragon.
L'un d'entre eux se prélassait justement sur le divan, le seul probablement qui vivait sous sa forme humaine. Il s'était calé dans un coin, il avait un pied sur les coussins, chaussé de botte noire, et l'autre pendait dans le vide. Son pantalon de toile blanche flottait légèrement, et sa chemise était grande ouverte jusqu'au ventre. La tête appuyée contre le dossier, ses cheveux tombaient en cascade dorée sur ses épaules et faisaient contraste sur sa tenue immaculée et le tissu vermeil du divan. Ses yeux étaient clos, il oubliait la vue pour s'abandonner aux senteurs de la nature qui s'engouffraient dans se narines et au chant du rossignol qui s'extasiait sur l'arbre d'à côté.
Il avait délaissé ses fonctions royales pour l'après midi, il en pouvait plus rien reculer, la couronne reposait sur son crâne, enfin là elle reposait plutôt sur l'un des accoudoirs. La salle du trône était calme, ils avaient renvoyé la cour qui faisait mieux de se contenter de leur richesse plutôt que de se plaindre de l'arbre qui faisait de l'ombre sur le carré d'herbe du voisin...enfin sur les terres voisines plutôt. D'un autre côté ces petites querelles étaient de plus en plus difficiles a gérer, avec la grossesse de la reine, son ventre s'arrondissait tout doucement, et la rendait plus belle encore dans la maternité, elle s'attendrissait parfois, en caressant son ventre. Mais si avant de le rencontrer elle pouvait se montrer terrible, les petites sautes d'humeurs pouvaient s'avérer de plus en plus terribles. Mais ce n'était rien a comparé du cadeau qu'elle lui faisait, sa... non, Leur descendance!...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Avr - (2008) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Akasha Idril
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 39
Royaume de naissance: När Féä
Elémentaliste Driade-Vampire Féminin Vierge (24aoû-22sep) Blason de la Flamme éternelle

MessagePosté le: Ven 18 Avr - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

    Pourquoi lui courait-on après de la sorte? Akasha n'était pas une bête de foire et pourtant elle avait la mauvaise impression que les cadeaux qu'elle recevait des émissaires étrangers étaient aussi amers que de la nourriture pour animaux. Elle était enceinte depuis trois mois et déjà elle pouvait vêtir cinq autre enfants et lui donner une tonne de jouets. Craignaient-ils que la Reine ne les invite pas à l'investiture de l'héritier du trône ? Voulaient-ils assister à son accouchement pour être aussi impatients qu'elle donne cette enfant à son royaume, de quoi avoir de mauvaises pensées. Mais tout ceci était bien loin maintenant, elle s'était retirée de la salle du trône qui était devenue bien calme après sa colère d'hier. Tellement calme qu'elle n'y avait pas retrouvé Imrahil. Elle en était sortie après avoir parler à l'un de ses gardes, lui demandant de la prévenir si un voyageurs importants venait à se présenter alors qu'elle serait en vadrouille. Décidant de rejoindre son Mari qu'elle savait déjà dans les jardins, il aimait la liberté et elle ne pouvait pas lui en vouloir. Pourtant, Akasha aurait préféré rester à l'intérieur et mettre son corps las dans ses draps. Mais la Reine avait très envie de profiter de ce calme pour faire profiter le père de cette maternité. Il était heureux lorsqu'elle était auprès d'elle, lumineuse, calme et pourtant encore bien plus dangereuse qu'à l'habitude. Akasha avait déjà agressé quelques femmes de chambre et avait mit au tapis un garde qui ne voulait pas lui dire où était l'un de ses compagnons. Les colères d'Akasha étaient décuplées par cette grossesse mais sa gentillesse et sa douceur l'étaient aussi.

    La voilà qui prenait l'aile est pour se rendre dans les plus grands et beaux de ses jardins. Lorsqu'elle posa son pied dehors, son corps se souleva d'une étrange sensation tant les odeurs qu'elles sentaient été fortes et soutenues. Mais elle en avait prit l'habitude et ne rendait pas l'âme à chaque fois que son cœur levé... Elle était Reine et elle devait caché toutes douleurs au mal à l'aise à son entourage. Sa Grossesse doit être une bénédiction de la grande déesse et non pas un fardeau ... pourtant ... elle commençait déjà à perdre patience. S'avançant doucement pour bientôt aperçevoir son tendre et cher. Ses pas se firent de velours bien qu'elle savait que son odeur lui était déjà parvenu. Se penchant au dessus du dossier pour mettre ses mains contre ses yeux, elle se mit à rire doucement pour lui demander d'une voix qu'elle essayait de changer.

    -" Qui-est-ce ?"

    Une question qui n'avait pas lieu d'être, il sentait sa présence à des lieux sans même avoir besoin de se concentrer. Mais maintenant qu'une autre source de chaleur prenait part en elle, Akasha était d'autant plus reconnaissable ... elle se demandait si l'ouie d'Imrahil pouvait entendre les battements du coeur du bébé... elle ... elle l'entendait chanter à l'unisson avec le sien, leurs chairs et leurs sang ne formant encore qu'une. Akasha était rayonnante et surtout ne prenait pas peur de cette période qui avait commencé difficilement. Maladies, nausées affreuses ... ses pouvoirs prenaient souvent le dessus sur elle ... fièvres incontrôlées qui étaient du au bébé ... frileux du corps humain de sa mère ... lui qui aurait aimé grandir dans celui de la dryade. Mais elle ne pouvait rester constament sous sa forme originelle ... sinon le château ne serait déjà plus qu'un tas de cendres. Elle avait donc paré le problème en prenant de très nombreux bain brûlants.
    Les rubans ivoires tombaient doucement de ses cheveux flamboyant.. aujourd'hui, elle était toute vêtue de blanc. Ainsi son ventre était d'autant plus devinable ... que ses prémices de rondeurs encore timides ...


~~~~~~~~~~~~~~~~~

God Save the QUEEN
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Ven 18 Avr - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Le dragon entendit d'où il était la porte de leurs appartements se refermer, il entendit tout aussi bien ses pas feutrés sur les tapis. Alors qu'elle passait l'encadrement de la porte, le vent portait les senteurs épicées de ses cheveux de flamme jusqu'à lui. Il voulut sourire mais se retint, faisant mine de ne rien savoir, profitant du calme ambiant. Il entendit même ses pieds fouler le sol et faire courber l'échine des brins d'herbe. Quand elle fut derrière lui, il était déjà plein de bonheur, il avait oublié les senteurs florales et n'avait plus autour de lui celles de la reine.

-" Qui-est-ce ?"

-Voyons voyons, la cuisinière? non, elle, avait des mains de bouchère... La servante de l'aile Nord surement... Non, sa doit être la fille de l'armurier avec une voix comme celle ci!


Il ôta les mains de ses yeux et leva la tête, il contempla sa chère femme d'un œil surpris, elle paraissait scandalisée,

-Ah c'est vous ma chère et tendre?

Sans en attendre d'avantage il la prit par la taille et le fit basculer contre lui sur le divan, il colla son dos a son torse et l'enserra de ses bras juste sous la poitrine. Avec la candeur d'un jeune garçon il fourra son nez dans ses cheveux rougeoyants et y respira un bon coup. Cela valait toutes les bouffées d'air du monde. Elle aussi était en robe blanche, en la faisant basculer, elle s'était retrouvée pieds nu sur le divan. Ses chevilles étaient fines blanches, et affreusement douce. Sa robe de soie, semblait couler autour de ses jambes, comme un ruisseau de lait intarissable. Elle gigotait un peu, faisant mine de se débattre, encore sous le choc de ses moult aveux de tromperie avec le personnel féminin du château. Bien sur, comment aurait-il pu tromper une femme comme elle? Certes elle avait ses défauts, mais c'est ce qui la rendait plus attirante encore, ce côté violent et sanguinaire la rendait attrayante comme un fruit défendu. Avec tendresse il l'embrassa dans le cou, alors elle se détendit et cessa de se débattre dans les bras de cet amant décidément trop fort pour elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Akasha Idril
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 39
Royaume de naissance: När Féä
Elémentaliste Driade-Vampire Féminin Vierge (24aoû-22sep) Blason de la Flamme éternelle

MessagePosté le: Ven 18 Avr - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

    Il fallait bien qu'il l'embête un petit peu, en plus il était totalement conscient qu'elle pouvait se mettre dans de grandes colères destructrices. Mais Imrahil préférait largement continuer à la taquiner que de prendre conscience du danger. Alors il la fit basculer prés de lui après avoir miné qu'il était surprit que ça soit elle et non l'une des servantes du palais... Akasha fulminait un peu mais elle n'était pas réellement énervée. Elle se débattit quelques peu alors qu'il la serrait contre elle mais elle prenait tellement peur de se faire mal, à elle ou au bébé , qu'elle se calma bien vite pour laisser place à la douceur de son tendre aimé. Le Dragon se plaisait à toucher la robe de soie blanche de la Reine. Elle était nimbée d'une cascade de lait tendrement parfumé par des senteurs exportées de l'orient de Thalion. Heureuse de se trouver dans ses bras , en plein soleil et au calme, elle soupira d'aise tout en caressant son ventre arrondi qu'elle savait déjà trop gros pour entrer dans l'un de ses bustier sans le ratatiner ... c'était les aléas de la grossesse mais malgré tout elle n'était pas prise de remord ... non elle aurait bien tout le temps de les remettre après la naissance du bébé non ?

    -" Tu sais ... j'ai failli empaler un garde tout à l'heure ... par inadvertance... une lance d'apparat était tombée d'un des socles de la salle du trône. Je me suis précipité pour la remettre sur son socle et au même moment, le garde en question s'est précipité vers moi ... j'ai sursauté ... et la lance c'est figée dans l'interstice d'une briques pleine !! Tu te rends compte ..."


    Elle se mit alors à chantonner doucement, caressant son ventre tout en sentant le nez d'Imrahil sans ses cheveux. Elle savait qu'il était prit d'une douceur lascive tant il était amoureux fou de cette Reine enceinte qui bravait les interdits de la Nature ... une mortelle donner naissance à un hybride dragon, n'avait-elle pas peur de mourir pendant sa grossesse ? Mais Akasha étais certaine que tout se passerait bien. En tout cas elle l'espérait de toute son âme car elle voulait donner un héritier à son tendre époux pour qu'il soit fier d'elle mais aussi heureux dans l'éducation d'un guerrier ou dans la protection d'une princesse espiègle ... Akasha était encore partagée ... elle n'avait pas encore de préférence, elle voulait simplement que l'enfant naisse en bonne santé... de durs doutes qui lui donnaient d'atroces angoisses ... mais pourquoi angoisser alors qu'elle était dans les bras d'un être hors du commun. Akasha se blottit un peu plus dans ses bras ... fermant tendrement les yeux .

    -" Je pense qu'il va falloir mander Torak ... son père pourrait me prémunir contre pas mal de désagréments ... je le sais sage et Torak pourra m'aider aussi ... de plus je les veux à mes cotés..."


    Un .. caprice de femme enceinte ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~

God Save the QUEEN
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Lun 21 Avr - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Il ferma les yeux à nouveau, repirant le doux parfum de la reine, blottie contre lui. Il aimait sentir ce corps fin, longiline, et terriblement doux contre lui. Elle renversa la tête en arrière et il lui baisa le cou avec une candeur impossible venant d'un tel personnage. Au fond voulait-il peut être lui montrer que malgré des rondeurs nouvelles, il la désirait encore et toujours. Doucement, entre son pouce et son index, il caressa l'étoffe. Il lui apparut alors qu'il s'agissait là de soie elfique, provenant des forêts Est d'Erendwë. Les tisserandes de ce pays étaient les plus réputés et faisaient tout à la main. La magie rendrait la chose courante et elle perdrait donc de sa valeur. Il aparraissait cependant que la finesse du tissu demeurait sans égale et absolument inimitable.

-J'aime beaucoup cette robe... Un cadeau d'émissaire? D'ailleurs il faudra penser à aggrandir l'aile Nord, elle est complète, il m'a même fallut transformer des salles pleines de vieux meubles en chambre confortable et digne d'eux. Par inadvertance dis-tu? Depuis quand est-ce que tu ramasse le décor de la salle du trône, laisse les serviteurs faire le travail sinon d'ici six mois nous n'aurons plus de quoi lever une armée, l'autre jour tu a failli faire tomber trois gardes dans des escaliers, par inadvertance toujours. Ces pauvres hommes ne t'ont rien fait!

Elle ne répondit pas et se mit a chantonenr doucement, un refrain qu'il ne connaissait pas. Il eut un peur indiscible de ce qui naitrait, un oeuf serait absurde, ce pouvait être un hybride nimbé de flammes, il s'atendait à tout, au pire, sa tête avait imaginé toutes les combinaisons, et il craignait que cet accouchement n'aboutisse à la mort d'Akasha. L'enfant d'ailleurs, serait ce un garçon, une fille, une femelle comme il les appelait? Sa lignée n'avait toujours compté que des mâles, mais elle ne comptait également que très peu d'individus. Coup de chance? Coup du destin? Plutôt machination divine... Au fond il esperait avoir une fille, les dragonnes sont les plus redoutables guerrières, mais surtout il aurait pu constater la beautée hybride de se fille, mélange de deux races qui sans fausse modestie produisait les plus beaux spécimens.

-Nous ferons venir Torak ne t'inquietes pas, je sait que tu l'aimes beaucoup peut-être vous mareriez vous?..... Dites moi ma tendre reine, comment nommerons nos ce fruit bénit?

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare