FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 Au chevreuil jouflu Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Lilya
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 22
Royaume de naissance: Nar Fea
Humaine Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 2 Jan - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Le soleil se couchait à peine et Lilya avait décidé de déserté la maison familial pour la soirée, profitant de l'absence de son père. Elle déambulait au hasard dans les rues d'Argent ne sachant pas trop où menneraient ses pieds. elle avançait ainsi, prenant tantot à gauche, tantot à droite en fonction de l'animation qui régnait dans les rues. Lilya avait décidé que ce soir là, elle s'amuserait.
Au bout d'un moment, elle aperçut une enseigne accrochée à un mur vetuste. Cette enseigne avait été polie par le vent si bien qu'on ne pouvait pas vraiment deviner ce qu'il y avait dessiné dessus au départ. Un doux zéphyr faissait balancer cet enseigne d'avant en arrière et un petit grincement se faisait entendre.
Lilya se rapprocha du batiment avec curiosité, et il se révéla que ce batiment n'était autre qu'une taverne du nom du chevreuil jouflu. Elle regarda par la fenêtre pour voir si l'ambiance pourrait lui plaire, mais les carreaux étaient si sales qu'elle ne put rien distinguer et elle pénétra dans la taverne. A l'interieur on pouvait distinguer un bar dans le fond de la pièce derrière lequel était accoudé un jeune serveur, devant le bar se trouvait un espace dégagé où certaines personnes se risquaient à quelques pas de danses maladroits et tout autours se trouvaient de multiples tables et chaises posées au hasard ou du moins sans aucun ordre apparent. Le mobilier était vieux et donnait à la taverne une ambiance authentique et chaleureuse renforcée par la lumière tamisée produite par les petites bougies que l'on pouvait trouvé par-ci par-là.
Lilya se dirigea instinctivement vers le bar et commanda une boisson au jeune serveur qui la servit de suite. Elle se tourna ensuite, sirotant sa boisson, vers l'assemblée. Elle détaillait les hommes présents, hésitant entre aller en aborder un ou attendre que l'un d'eux s'approche ce qui ne manquait pas en général d'arriver à partir d'une certaine heure dans la soirée. Elle ne savait néanmoins pas si elle serait aujourdhui d'une humeur patiente ou téméraire. Elle décida donc de se laisser un délais de réflection tout en buvant son verre. Mais ce dernier fut rapidement terminé...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Jan - (2008) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bacchis
Illuminaë, le royaume béni

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 33
Royaume de naissance: Illuminaë
barde licorne Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 20 Jan - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

C'est alors qu'entra Bacchis, suivie du reste de la troupe en souriant. Le petit groupe dégageait une aura étrange qui incitait n'importe qui à la bonne humeur. Un jeune homme qui les accompanait avait une vielle sur le dos, et les jeunes femmes portaient des vêtements délicats aux couleurs vives, sauf Bacchis, qui portait une robe en soie blanche ornée de brodeies dorées, ce qui fasait resrtir sa blancheur et ses cheveux roux, les jeunes filles portaient d'ailleurs les cheveux défaits ou bien noués en tresses, à a façon ds êtres de la forêt. Ils s'accoudèrent au comptoir à côté de Lilya, et demandèrent à boire. Les autres ne tadèrent pas à se faire inviter, mais Bacchis refusa poliment, puis elle fit tourner son verre dans ses mains, et adressa un petit sourire sympathique à la sorcière, puis se rapprocha un peu d'elle.
Griffon
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2007
Messages: 12
Royaume de naissance: Rak dar Fürgoth
Assassin/Lancière Humain Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Sinnaï se trouvait en Nar Faë, pays d’origine de sa mère, depuis une semaine. Il se rendait vers le front où se trouvaient les troupes des terres de feu face à celle de Rak dar Fürgoth. Il tenait des renseignements qui tendraient à permettre l’hypothèse selon la quel sa sœur serait sur ce front. Mais n’ayant pu approché par le coté de Rak, trop bien surveillé tellement ils craignaient une attaque par derrière, il avait décidé de passer par l’intérieur des terres de feu et cela lui avait imposé un long détour.
 
Aussi était il heureux d’être à Argent où il goûtait depuis deux jours à un repos bien mérité. Il se trouvait dans l’une des nombreuses tavernes de la ville. Il l’avait choisie pas trop bondée, pas trop guindée, avec une bonne ambiance à même d’amener des bavardages et de pouvoir les mener vers les nouvelles du front.
 
Il était assit à une table et sirotait une bière paisiblement. Sa longue cape de voyage pendait sur sa chaise et traînait su le sol de même que son foulard qui, lui, était toujours attaché à son coup mais il l’avait replié autour de lui afin qu’on ne marche pas dessus. Son regard jaune scrutait la salle dans ses moindres recoins et il mémorisait chaque visage, jaugeait le danger que chaque personne pouvait représenter. Habitude qu’il avait prit durant sa formation d’assassin.
 
Aussi avait il remarqué la jeune fille au cheveux rouge et au yeux couleur d’ébène. Un physique avantageux, regard langoureux,… De part son attitude, elle reflétait la femme qui aimait faire bouillir le sang des hommes et le sien. Il repéra par la suite une jeune femme rousse aux formes avantageuses elle aussi qui entrait avec un petit groupe de joyeux lurons. Dès son entrée, Sinnaï s’était senti plus détendu et de meilleure humeur, et bien qu’il se sermonnait sur ce relâchement de vigilance, il n’arrivait pas à récupérer toute son attention.
 
Sinnaï finit de faire le tour de la salle et ne présageant rien de dangereux, il finit par se détendre et sorti sa lyre. Il fit un rapide check-up de son état et en tira quelques notes cristallines. Il afficha un sourire satisfait et commença à jouer le début d’une mélodie joyeuse qui invitait à la danse.

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Séparer par la guerre, ils en ressortent profondément changé.
Visiter le site web du posteurMSN
Bacchis
Illuminaë, le royaume béni

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 33
Royaume de naissance: Illuminaë
barde licorne Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 1 Fév - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

En l'entendant jouer, Bacchis s'approcha et le regarda avec curiosité. Elle avait de grands yeux verts innocents, et ses cheveux libres lui donnaient un air un peu farouche. Finalement, elle rejoignit ses compagnons qui riaient et se mit à danser seule au milieu d'eux: sa robe de soie s'épanouissait en corolle autour d'elle, et ses longs cheveux qui volaient autour d'elle avaient presque pris un aspect liquide, et au milieu de ce tourbillon, son sourire transparaissait par instants. Ses amis s'amusaient avec elle, et finalement lorsque la musique s'arrêta, elle en tomba à la renverse tant elle riait. Une des filles qui l'accompagnait la rattrapa, et elle adressa un sourire radieux au musicien.

Félicitations. Tu te débrouilles bien, l'ami.
Lilya
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 22
Royaume de naissance: Nar Fea
Humaine Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 2 Fév - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Lilya assista curieuse à l'entrée de la petite troupe dans la taverne. Elle ne s'était pas attendue à voir entrer autantde monde et surtout autant de femmes. Argent était une ville pleine de surprise. Elle n'avait pas encore eu le temps de détailler toute l'assemblée qu'une jeune fille rousse sortit de la troupe pour venir s'installer près d'elle. Lilya ne réagit pas, après tout ce n'était pas pour discuter qu'elle était venue dans cette taverne. Elle avait envie de s'amuser et de profiter de la vie, surtout pendant l'absence de son père. Elle éviterais ainsi les éternes sermons qu'il ne cessait de lui faire bien qu'elle ne soit plus une petite fille à présent.

Un jeune homme qui se trouvait dans la taverne et que Lilya n'avait pas encore remarqué se leva et entonna un petit airde musique. La musique était belle et entrainante. Lilya se décida à se lever pour aller danser, mais la troupe qui était entrée en même temps que la rousse occupait l'attention. Lilya ne voulait pas se joinde à elles. Elle se contenta donc d'observer, debout toute seule près du bar. Lilya ferma les yeux et profita de la musique enivrante qui se dégageait de la lyre, puis elle détailla le jeune musicien. Il était plutot mignon mais ce qui marqua l'esprit de Lilya c'est qu'il avait des yeux jaunes qui semblaiet détailler tout ce qui l'entourait... Des yeux couleurs miel...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
MSN
Griffon
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2007
Messages: 12
Royaume de naissance: Rak dar Fürgoth
Assassin/Lancière Humain Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 10 Fév - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Sinnaï sourit à la belle rousse qui lui faisait un compliment sur son morceau.
 
Entre temps, le tavernier avait amené une nouvelle chope et un repas. Sinnaï sortit quelque piécette de cuivre pour payer le tavernier mais celui ci refusé prétextant que c’était la coutume d’offrir le gîte et le couvert aux ménestrels qui payait en divertissant les clients.
 
Sinnaï remercia donc chaleureusement le tavernier et entama un nouveau chant. Celui ci se déroulait sur une note plus mélancolique et racontait l’histoire d’un vieux roi nommé Pellinor qui traquait vainement un dragon que tout le monde pensait n’être que chimère. Pourtant le vieux roi fut blessé à mort par la bête et celui ci sur son lit de mort promis son fief et la main de sa fille à qui arriverais à ramener la tête du dragon.
 
Sinnaï bu une longue gorgée de sa choppe et scruta l’assemblée qui toute entière le fixai avec un regard vague comme en transe. Il était assez fier de sa voix pour l’avoir entraînée durement et longuement. Il ferma ensuite les yeux et repris.
 
Nombre de chevalier se présentèrent à la cours mais aucun ne réussi à ramener la tête du dragon. Un jour cependant, un jeune chevalier qu’on n’avait jamais vu à la cours ramena la tête du monstre dans un sac. La jeune fille du roi nommée Elain et le chevalier qui se présenta sous le pseudonyme de Beaux-mains étaient tombés amoureux. Mais celui ci refusa sa récompense prétextant préférer la vie d’aventure que celle de châtelain.
 
Deux ans plus tard, la princesse apprit que ce chevalier était en réalité maudit et qu’il avait trouvé la mort après une longue recherche sur un champ de bataille. Le chevalier avait préféré souffrir seul de sa malédiction et de l’éloignement de la belle Elain plutôt que de transmettre sa malédiction à celle ci.
 
Sinnaï tira la dernière note de sa lyre, rouvrit les yeux et reprit une longue gorgée de bière avait de scruter à nouveau l’assemblée. Lorsque son regard passa sur la jeune fille aux cheveux rouges, un petit sourire se dessina sur son visage puis il se concentra sur son repas complètement affamé.

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Séparer par la guerre, ils en ressortent profondément changé.
Visiter le site web du posteurMSN
Bacchis
Illuminaë, le royaume béni

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 33
Royaume de naissance: Illuminaë
barde licorne Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 13 Fév - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Alors qu'il jouait la geste, Bacchis alla s'asseoir et vida son verre. Elle ne dansait pas et ne parlait plus. Elle attendait qu'il eut fini... et cela lui permettait de se faire une idée sur ce qui se faisait par ici. Puis elle regarda les gens alentour, qui semblaient dans l'attente d'une autre chanson probablement. Elle fit donc signe au jeun homme qui l'accompagnait, qui détacha sa vielle de son dos et commença à jouer. Elle entonna elle aussi un air, avec une voix étonnamment haut perchée.

Il me faut chanter ici ce que je ne voudrais point chanter
Car j'ai fort à me plaindre de celui dont je suis l'amie
Je l'aime plus que tout au monde
Mais rien ne trouve grâce auprès de lui
Ni Merci, ni Courtoisie, ni ma beauté, ni mon esprit,
Je suis trompée et trahie comme je devrais l'être
Si je n'avais pas le moindre charme.
 
Une chose me console: jamais, je n'eus de torts
Envers vous, ami. Je vous aime, au contraire
Plus que Seguin n'aima Valence
Et il me plait fort de vous vaincre en amour,
Ami, car vous êtes le plus vaillant de tous.
Mais vous me traitez avec orgueil en paroles et en actes,
Alors que vous êtes si aimable envers d'autres.
Je suis surprise de l'arrogance de votre coeur,

Ami, et j'ai bien sujet d'en être triste
Il n'est point juste qu'un autre amour vous éloigne de moi
Quel que soit l'accueil qu'il vous réserve,
Qu'il vous souvienne du début
De notre amour. A Dieu ne plaise
Que par ma faute il s'achève.
La grande vaillance qui loge en votre coeur

Et votre grand mérite me sont sujets de tourments,
Car je ne connais point dame , proche ou lointaine,
Et en désir d'amour qui vers vous ne soit attirée
Mais vous, ami de si bon jugement,
Vous devez bien reconnaître la plus sincère
Ne vous souvient-il pas de nos jeux-partis?
Ma valeur et mon lignage, ma beauté
Et plus encore la sincerité de mon coeur, doivent me secourir
C'est pourquoi je vous envoie, là-bas,
Cette chanson qui me servira de messager
Je veux savoir, mon bel et doux ami,
Pourquoi vous m'êtes si dur et si farouche,
Est-ce orgueil ou indifférence? Mais je veux, messager, que tu lui dises
Que trop d'orgueil peut nuire à maintes gens. 
Lilya
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 22
Royaume de naissance: Nar Fea
Humaine Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 19 Fév - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

Lilya n'avait pas quitté le jeune musicien des yeux pendant toutes sa chanson. Elle avait été comme envouté par sa musique et ses paroles. Tout semblat si pur, si facile, si anondin et pourtant cette musique lui tordait les entrailles. Elle ne s'expliquait d'ailleur pas ce phénomène, habituellement la musique qu'elle entendait ne faisait qu'entrer par une oreille et sortir par l'autre, mais ce jeune homme avait une manière bien particuière de jouer de la lyre et ce n'était pas pour déplaire à Lilya. A la fin de la chanson elle fut sortie de sa rêverie par le sourire que lui adressa le musicien. Elle mit un peu de temps à lui répondre si bien qu'il avait commencé son repas et que la jeune fille rousse de tout à l'heure avait entreprit d'entamer une douce mélopée accompagnée d'un de ces musiciens.

Lilya décida donc d'aller voir le jeune musicien pour le féliciter. Elle entreprit donc de traverser toute l'assemblée ce qui n'était pas chose aisée car des danseurs bougeaient au rythme des paroles que prononçait la jeune cantatrice. Elle se faufila donc tant bien que mal et finit par arriver à coté de la table du jeune homme aux yeux ennivrants.

Lilya posa délicatement son verre sur la table du jeune homme avant de demander d'une voix douce:



Je peux me joindre à vous? Toutes les tables sont déja bien occupées...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
MSN
Griffon
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2007
Messages: 12
Royaume de naissance: Rak dar Fürgoth
Assassin/Lancière Humain Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 12 Avr - (2008) Répondre en citantRevenir en haut

La bouche pleine d’un gros morceau de viande qu’il venait d’arracher à ce qui fut en son temps une côte de porc, il leva son regard doré vers la jeune fille au yeux noires.
 
Il lui fit signe de s’assoire et poursuivit sa mastication et couronna cette bouchée d’une bonne lampée de bière qui le fit toussé car dans son empressement il avait avalé de travers.
                            
« Te voilà encore ridicule… »
 
Il redressa la tête et sourit à la jeune femme qu’il détailla au passage de haut en bas, réflexe d’évaluation du danger mais aussi d’une potentiel agréable soirée.

 
- Je vous souhaite la bienvenue à ma table. Pardonnez mon manque d’accueil mais je n’ai pas pu mangé autant et quelque chose d’aussi bon depuis longtemps.
 
L’aubergiste qui passait à coté de la table s’appuya sur celle-ci et tout sourire s’adressa au couple.
 
- Vous faut qu’est qu’chose mes braves gens ? C’la maison qui régale, depuis l’temps qu’n’ai pus eu d’ménestrel.
 
- C’est si gentiment proposé que se serais une offense de refuser. Je voudrais bien un nouveau morceau de ce délicieux porc et une cruche de bière, ma choppe est presque vide et celle de ma compagne l’est totalement. A moins que vous ne préfériez autre chose dame…
 
Il s’était tourné vers la jeune femme en finissant sa phrase, tout sourire, les yeux pétillant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Séparer par la guerre, ils en ressortent profondément changé.
Visiter le site web du posteurMSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare