FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 Une nouvelle Ere. Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Dim 25 Nov - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Et elle était là, la soit disante héritière au trône de Rak dar Fürgoth. C'était étrange car le dragon sentait quelque chose en commun entre sa femme et cette princesse terrorifiée. Certes il était heureux de revoir Easley, mais ce jeune therianthrope attendrait, il y avait quelque chose de plus urgent à traiter. Même si il apportait des éléments interessant, et notament la possibilité que Xemnas y soit pour quelque chose, ce qui, au demeurant, était des plus plausible. Imrahil reporta son attention sur la jeune femme qui se tenait face à eux, calme, mais dont l'inquiétude se sentait tant et si bien qu'un kobold l'aurait ressentit au fin fond de sa caverne. Avec grace et majesté, le futur roi de Nar Fëa se leva et avança en direction de la princesse. Il souleva le voile noir semblable à celui d'une veuve qui lui masquait le visage. Ce qu'il vit ne l'etonna qu'a moitié, ses traits étaient fins et beaux, ceux d'une belle jeune femme, mais son teint était d'une paleur cadavérique.
Alors qu'elle entrouvrait légèrement les lèvres comme pour respirer, il put entrevoir la mort. Entre ces deux traits carmins se tenaient, fixe comme les tours de Birandir deux cannines d'ivoire. A ce moment il sut, il sut qu'il ne pourrait condamner cette femme. Ds agents bien entrainés lui avaient appris qu'elle n'était plus une concurente pour le trône. Cependant elle avait tué sur les terres de feu et devait être punie pour sa. Venait le dernier facteur, celui qui genait le plus Imrahil. Akasha elle avait tué beaucoup plus et il l'avait excusé, Pourquoi? Parce qu'il l'aimait? Parce qu'il aimait son frère, ou encore car il pensait pouvoir la changer? Peut être était-ce les trois...


-Des meurtres vous dites...

Soudain la princesse commença à suffoquer, elle tomba à genoux sans qu'un seul puisse comprendre. Entre ses mains elle tenait un médaillon représentant Feïdia, et elle murmurait des paroles d'excuse, rongée par le tourment. Imrahil eut un pincement au coeur mais il n'en laissa rien paraitre. Il intima aux garde et au mage de sortir. Ce dernier s'était probablement attendu à recevoir des honneurs, de l'or ou des fleurs car il s'approcha de la captive et lui saisit fermement le bras.

-Sire, nous l'avons capturé,  Il serait juste de nous...

C'en était un peu trop pour le dragon qui enjoliva probablemnt les choses en couvrant sa face d'écailles rougeâtres et en troquant ses dents contre des crocs. A son tour il se colla au mage qui déglutissait dès lors péniblement. Imrahil inclina la tête sur le côté et figea son regard de feu dans les yeux verts du vieu mage, celui dont les genoux s'entrechoquaient avec terreur. Il ne mit pas longtemps a décamper plus apidement qu'un chevreuil poursuivi. Son regard se posa alors sur la femme agenouillée à ses pieds, il s'accroupit et releva son menton.

-Maintenant vous allez me raconter toute votre histoire depuis qu vous êtes sur le continent en me précisant qui vous avez tué, pourquoi et dans quelles circonstances.

Le ton était impérieux, froid. Le futur roi reprit place sur son trône ou ne tarda pas à le rejoindre la reine. Sil avait repris son faciès humain, Akasha gardait ses distances avec la masse sombre qui se tenait à quelques metres d'eux. Comme toujours lorsqu'on la dérengeait ou la mettait en colère, la mort se lisait dans ses yeux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Nov - (2007) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Tallia Morienval Méenrat
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 13

MessagePosté le: Jeu 29 Nov - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

(Hrp: dsl pour l'attente^^)

Le roi avait été si proche d'elle... Elle avait sentit toute la puissance qui coulait en lui.... Elle avait eu peur un instant... Elle aurrait voulu se lever et partir... Fuir... Mais son corps n'avait pas voulu bouger... Il s'était éloignée par la suite...

-Maintenant vous allez me raconter toute votre histoire depuis qu vous êtes sur le continent en me précisant qui vous avez tué, pourquoi et dans quelles circonstances.

Il lui avait parlé brutalement... En lui intimant de lui révéler les actes du passé...  Elle marmonna une dernière prière à l'intention des deux dieux qu'elle servait et se leva sur ses jambes.. Chancelante au début, elle reprit confiance peu à peu et se tint droit... Les menottes de métals commencaient sérieusement à l'énerver...  Observant les seigneurs, elle baissa son regard quelques secondes et utilisant un part de la force des vampires, elle cassa le lien de fer et se retrouva rapidement avec seulement deux bracelets en fer... Avec un petit sourire, elle replaça son pendentif autour de son cou et leva de nouveau son regard vers les personnes proche du trône.

- Par où commencer....

Elle se mit à réfléchir un instant et décida de commencer du début.

- Je suis née au royaume du Rak Dar Fürgoth. Mon père est le roi de ce royaume... Tandis que ma mère, elle, était à ce que j'ai sus... Une ancienne courtisanne de Nar Fëa. Je ne l'ai que peu connu et ce que j'ai su sur elle... Eh bien, je l'ai appris de la bouche de certains serviteurs... Vérité ou mensonge, aller savoir... Peut-être qu'elle n'était qu'une simple femme d'ici, aucune... Mais celà reste qu'elle venait bel et bien de Nar Fëa...

Elle se tus un instant... Elle ne savait pas ce qu'elle devait raconter ou ne pas raconter... Si elle ne voulait pas mourir..... Et cette idée restait graver en mémoire, elle ne voulait pas mourir.. Elle devait prendre le trône du Rak Dar Fürgoth..... Elle devait tuer son père... Elle soupira un peu et recommenca.

- J'ai donc vécu au palais... J'ai été entrainer par les meilleurs guerriers, assassins et voleurs de mon royaume... Durant les premières années, je reçus quelques fois des missions... La plupart était d'aller éliminer des opposants et des chefs rebelles.... Les premières années, je me conformait allégrement à tous les ordres... Mais ce fut seulement pendant ces années....

Elle ferma les yeux rassemblant ses souvenirs.... elle se mordit la lèvres inférieure... Que devait-elle dire maintenant?... Elle devait penser vite.... Elle rouvrit ses yeux pour continuer.

- À ce moment-là, j'étais passé maîtresse dans l'art de la torture, de l'assassinat, du vol, de l'espionnage et de tuer.... J'étais la meilleure de toutes les guerrières de l'ombre.... La meilleure.... Mais ce moment fut bien vite oublier, quand je fus attaquée durant une nuit noire... Très noire.... Comment dire.... Je fus.... Mordue.... Et cela changea ma perception des choses.... Je devint alors rapidement ambitieuse et mon ambition était démesurer.... J'avais comme envie d'avoir le Rak Dar Fürgoth à moi seule... Et je m'alliai donc aux rebelles... la guerre éclata....  Mon armée et moi-même furent vaincu et c'est à ce moment que je dus fuir mon royaume natal.....

Elle se tut sur ces dernières paroles.... Ressassant ses souvenirs... Choississant maintenant avec soin, les paroles à dire....
Torak
Illuminaë, le royaume béni

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 30
Royaume de naissance: När Fëa
Mage Semi-Elfe Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 5 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

L'Orateur écoutait les paroles de chacun des personnages présents. Easley venait de révéler la raison de sa venue. Ainsi il avait aperçus le corps de l'émissaire et l'avait fouillé trouvant ainsi l'insigne d'Illuminaë et l'ordre de mission. Il le tendis à Torak qui le prit mais il n'eut pas le temps de le lire.
 La tension venait de monter d'un cran, Akasha n'était pas tout à fait heureuse de voir une créature "démoniaque" dans son propre château. Puis soudain la princesse tomba à genoux priant la Déesse de lui pardonner sa folie. C'est à ce moment que Torak prit pitié pour Tallia. Même si son coeur était noir comme la cendre, elle ne pouvait subir une telle punition. Enfin grâce, sans doute, à la présence du dragon, elle se calma et cassa les chaînes qui retenaient ses mains. Enfin par ordre d'Imrahil, elle raconta alors son histoire, parlant de ses origines et de son enfance difficile. Tallia avait passé son temps à s'entrainé afin de devenir une véritable tueuse de l'ombre. Elle le devint et ses talents se développèrent encore plus lorsqu'elle devint une vampire. En effet la jeune femme s'était fait mordre et son ambition avait grandit.

*Tout comme Akasha, pensa le mage, heureusement, elle a bien changé maintenant.*

Enfin la princesse héritière leur annonça sa défaite face à son père, lors d'une rebellion qu'elle avait monté. Torak, écoutant son discours attentivement, conclua qu'elle ne mentait pas. Et pourquoi mentirait-elle?
Le mage se dirigea vers Easley et lui souffla:

-Easley, mon ami, attends moi dehors. Demande aux gardes de te préparer une chambre. Nous parlerons du corps que tu a trouvé après l'affaire de Tallia.

Il espéra que le jeune homme ferait ce qu'il lui avait dit et il préféra attendre qu'Akasha ou Imrahil ne réponde à Tallia. Il ne voualit pas prendre la parole avant d'en savoir plus, il voulait être sûr que Tallia était digne de confiance. Ce qu'il allait révéler allait sans doute être capital pour les relations entre Rak dar Fürgoth et När Fëa.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Tallia Morienval Méenrat
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 13

MessagePosté le: Mar 11 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

- Par la suite.... Murmura-t-elle finalement après quelques minutes. Je me suis enfuie...  Pendant plusieurs jours, j'ai errée en solitaire un peu partout... D'abord au Rak Dar Fürgoth.... Mais après quand, les soldats de mon père faillirent me capturer à maintes reprises, je décider de partir loin, très loin... Tant bien que mal, je réussis à rejoindre Nar Fëa...

Elle garda un moment le silence... Ce moment crucial de son histoire débutait.... elle n'avait pas peur de la mort et encore moins de la souffrance qu'elle pourrait subir après celà... Elle ferma à moitié les yeux et soupira... Elle serait tout de même heureuse de mourir dans les terres de feu...

- Seule et isolée, les premiers jours furent difficiles en Nar Fëa... Je devais me battre contre la volonté qui me disait de tuer out ce que je voyait... Je réussis à mainte reprise.... Jusqu'au jours, je ne fus plus capable de résister... Car trop affaiblit pour affronter la chose noire en moi... Je décider donc de m'abreuver dans un village loin d'ici.... Les morts qu'il y eu.... Je peux les compter par dizaine peut-être même plus....

Elle se tut une nouvelle fois, laissant planer ses dernières paroles...

- Quelques temps après, jje fus reconnu par quelques hommes dans une auberge et je fus engagée pour éliminer certaine cible.... Alors, à ce moment, je redevint ce que j'étais à la base, une assassin... J'ai alors tuer et tuer... Assassinant par contrat tel ou tel personne... J'avais en tête de ramasser asser d'argent pour rassembler une nouvelle armée pour évincer mon père... Mais au cours d'une expédition.... Ou plutôt d'un contrat... Je fus capturée.... Un piège finement créer pour m'attraper.... Et l'archer qui a réussit à m'atteindre... Je l'applaudit encore... Il a été chanceux...

Elle se tut finalement... Et fermant les yeux, elle parla une dernière fois.

- Maintenant, à vous de voir.... Si je mérite la mort, je l'accepterai sans problème....
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Ven 14 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Imrahil écoutait, tout, jusqu’au bout, tout ceci avait le potentiel d’un bon livre, encore que tournant autour d’un même personnage. Cependant l’histoire tenait debout, et elle pouvait être d’autant plus véridique que cette soif de sang était un besoin irrépréhensible. Imrahil el savait, c’est pourquoi il avait offert le sien en offrande a sa femme, car non seulement son sang avait des vertus curatives, et qu’en plus il en avait en abondance. Mais au final, le vampirisme était puni, alors que faire, est-ce que le peuple apprécierait une exécution de la princesse noire ? Si c’était le cas, elle serait probablement suivie d’une émeute scandant, « A mort l’impie ! A mort la reine ! »
Un soupir franchit ses lèvres. Il pouvait aussi attendre que le soleil monte suffisamment pour que ses rayons atteignent son visage découvert pour qu’elle en meure. C’était cruel. Ou alors il pouvait l’emprisonner, à tout jamais. Imrahil était un protecteur malgré tout, et plus précisément des créatures du bien. Les vampires représentaient le mal. Mais si il avait changé Akasha, par l’amour rappelons le, changerait-il cette femme sans ce moyen si radical ?
D’un autre côté il y avait le médaillon, Feïdia… Cela ne pouvait être qu’une simple comédie jouée par la jeune fille.


-La mort ?
Son rire éclata dans la salle, sombre, moqueur et plein d’ironie, un rire rare chez Imrahil. Non, certains croient en la réincarnation, d’autres au paradis et à l’enfer, c’est mon cas mais d’une manière beaucoup plus nuancé. Et s’il n’y avait rien ? Dans ce cas se serait trop facile, il n’y aurait pas de punition dans la mort. Seulement vous avez de la chance, la torture me répugne tout comme les mises a mort exécutées par la foule comme la lapidation. Autrement dit, vous ne mourrez pas et vous ne serez pas torturée. Hum voyons…

Il resta un moment dans ses obscures pensées, dans ce cercle vicieux qui ne l’avançait à rien, puis il eut une idée, lumineuse même. Il avait des ennemis au sein même d’argent, des ennemis publics mêmes. Pourquoi ne pas l’utiliser pour s’en débarrasser, et ainsi gagner en l’asservissement de Tallia, c’était une forme de contrat après tout.

-Il existe dans cette ville une guilde. La guilde des Boros, ce sont des chevaliers auxquels j’ai fait passer les testes pour devenir l’élite. Ils n’ont pas réussi et se sont ligués contre moi. Or ils savent qu’ils ne peuvent me tuer. Mais ils s’obstinent à bruler villages et villageois. Ils ont des représentants ici même. Trouvez les, et tuez les. Pour ce faire, vous regarderez le ciel et trouverez l’ange déchu, il vous guidera a eux. Prenez garde, j’ai des yeux et des oreilles partout, un seul faux pas, et je vous expose moi-même au soleil.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Tallia Morienval Méenrat
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 13

MessagePosté le: Dim 16 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Tallia avait finit de parler... Elle voulait bien savoir sa sentence... Allait-elle mourir ici? Être torturée? Elle se fichait un peu de la mort et de la torture... Elle avait pratiquée ces deux arts des dizaines et des dizaines de fois. Elle soupira un peu... En observant le roi, elle avait remarquée peu a peu qu'il semblait avoir un dilemne moral... Quel sorte de dilemne? Elle n'en était pas trèes sure mais elle avait une hypothèse... Et si la reine qu'elle avait observée, il y a de çca quelques minutes serait vraiment ce qu'elle croyait être.... Peut-être que? Elle ne put terminer ses idées car elle entendit parler Imrahil.

Surprise un peu sur le coup, elle resta un moment ébahie. Le roi n,allait pas la tuer... Pourquoi? Pensa-t-elle aussitôt... Que pouvait-il bien lui vouloir? Et cela lui apporterait quoi de la garder vivante? A moins que vraiment son hypothèse soit fondée. Un nouveau soupir sortit entre ses lèevres... Encore vivre.... Encore souffrir.... La vie est un enfer pour elle.... Toujours devoir tuer... Toujours avoir soif... Toujours devoir se battre contre soit....Le court silence fut brisé et le roi reprit la parole....

Elle écouta attentivement les paroles du suzerain... Alors donc, il semblait vouloir l'utiliser... L'envoyer tuer ces ennemis.... Des chevaliers a tuer..... Elle pourrait régler çca rapidement... Mais une idée germa dans sa tête... Pourquoi tuer les chevaliers... Pourquoi ne pas les aider? Ils pourraient se révéler de magnifiques petits pions qu'elle pourrait utiliser pour se venger de son pèere. Mais aussitôt une autre pensée vint la trouver... Pourquoi donc le si grand et si puissant roi dragon du royaume de feu avait besoin d'elle, une princesse Noire et une renégate? N'a-t-il pas la force de vaincre quelques chevaliers? Ou alors toutes les histoires seraient fausses et que en faite ce roi était plutôt un roi faible? Un sourire apparut sur ses lèvres tandis qu'elle se préparait a répondre.

- Si je comprend bien, je dois m'occuper de votre sale boulot tandis que vous, vous restez caché en vous accaparant tous les honneurs? Et qu'est-ce-qui vous dit que je ne fuirai pas Nar Fea? Qui vous dit que je ne retournerai pas d'où je viens?

Elle avait parler vite et direct, en tentant tant bien que mal de ne pas trop paraitre hautaine et arrogante. Elle n'allait pas passé par un long détour et faire usage de flatterie et de léchage de botte comme bon nombres de courtisants... Non, elle était une guerrièere avant tout et une guerrièere parle toujours directement dans les yeux. Elle garda par la suite le silence, qu'allait-il dire? Elle se le demandait.
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Dim 16 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Après tout  il aurait du s’en douter, malgré ses larmes, elle n’était pas si fragile et manipulable. Soit, il utiliserait les grands moyens, comme d’habitude. Lentement il se leva, il avait toujours été d’un calme impressionnant, pus il fit un pas en direction de Tallia, puis un autre et encore un autre. A chaque fois qu’il posait pied sur le sol, son image se brouillait un peu plus et quelque chose avait changé, cela commença par sa peau qui devient écailleuse et dure, ses yeux devinrent reptiliens, son crane s’allongea, ses cheveux disparurent et laissèrent apparaitre de longue cornes, ses dents devinrent des crocs acérés et ses mains des pattes griffues, sa taille du bien doubler. Derrière lui sa lourde queue fouettait l’air d’une manière impatiente Sans autre forme de procès il saisi la si fière princesse a la gorge et la fit décoller du sol. Elle s’éleva a deux toises, sa coiffe noire frôlait les rayons de soleil d’une des fenêtres, Imrahil avait encore de la marge, il pourrait aisément la défigurer en levant un peu plus le bras qui la tenait. Sa gueule hérissée de lames de poignards effleurait le visage du vampire et lui envoyait doucement son haleine chaude sentant le charnier grillé. Quand il ouvrit la gueule, une voix encore plus caverneuse, grave et forte en sortit.
 
-Non tu comprends très mal… Le but est de t’occuper à œuvrer pour le bien sinon je te fais flamber, ou alors je te rôtis a la broche, as-tu déjà sentit tes membres se faire broyer et transpercer par l’ivoire ? J’en doute. T’est tu un jour sentie happée par la gueule d’un dragon, à la fois brulée et déchirée ? Non, j’en doute également. Ou encore je peux te ramener voir papa en personne hein ? J’imagine qu’il doit te réserver une bonne surprise, du genre écartèlement, c’est tellement amusant de deviner quel membre va s’arracher en premier, ou une décapitation… Sais tu pourquoi on montre la tète du décapité a la foule ? Pas pour que la foule la contemple mais pour que la tête voit la foule, car elle reste encore conscient un moment avant de s’éteindre…
 
Il abaissa légèrement le bras et la lâcha. Ses yeux s’attardèrent sur certains courtisans qui étaient revenus pour obtenir quelques chose de leur suzeraine, au vu de leur teint, ils devaient avoir entendu le discours du dragon, ce dernier d’ailleurs réprima un rire quand une grosse baronne s’effondra sur le sol, la main sur le cœur. Que c’était théâtral !
Il fit demi tour et la métamorphose eu lieu en sens inverse, il redevint un « humain » et s’assit tranquillement sur son trône, à côté d’Akasha qui le regardait en souriant, pour sur, ce qu’il venait de faire lui avait plu, et c’était en partie pour cela qu’il l’avait fait.
 
-Non, si vous vous voulez vous occuper de mon sale boulot, allez attaquer une armée a dix contre un, c’est très amusant vous verrez, fit il d’un ton sarcastique, ce qui me fait croire que vous ne quitterez pas Nar-Fëa, c’est que vus n’aurez déjà pas le temps de quitter Argent sans que j’en soit averti quelques heures après au plus tard, et aux dernières nouvelles un dragon vole bien plus vite qu’une chauve souris, j’aurais le temps de vous avaler avant même que vous ayez compris ce qui vous arrivait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Varedis
Rak dar Fürgoth

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2007
Messages: 25
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 17 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

La puissance du dragon venait d'être ressentit dans tout le château. L'aura d'un tel dragon ne pouvait qu'impressionner et même Easley qui l'avait aperçut de nombreuses fois en fût une nouvelle fois étonné. Les yeux du Worganis se plissèrent et ses lèvres s’étalèrent sur son visage pour laisser apparaître un sourire de renard, agaçant et provocateur. Il passa lentement sa langue sur sa lèvre inférieure fixant le dragon qui plongeait son regard dans celui de sa proie se délectant de la puissance qu’il dégageait avant que ce dernier ne reprenne une forme plus convenable et discrète. Lorsque la scène fut enfin clamée, le chevalier se retourna, se mettant à dos aux autres personnes ici présentes et tout en marchant lentement vers la porte de la salle du trône, il leva sa main droite et l’agit légèrement en l’air pour saluer ces personnes tout en les prévenant de son départ d’un ton aussi agaçant que son visage de renard…

-Bon, il commence à y avoir un peu trop de mouvement ici et ces affaires ne me concernent pas… Torak, je logerai en ville, il ne te sera pas bien difficile de me trouver je prendrai une chambre à l’auberge près du château…

Puis son petit discours terminé, il stoppa net sa démarche et l’immense porte se referma derrière le chevalier, il avait déjà fait le plus gros de sa mission, il s’était mis en relation direct avec une personne concernée par le livre, néanmoins, peut être pourrait-il étaler un peu plus la corruption de la Rose Noire en ces terres grâce à une information qu’il venait tout juste de gagner… La guilde des Boros pensa-t-il… Il lui fallait vite regagner la ville, une nouvelle tâche en parallèle avec sa mission allait se mettre en place. A peine avait-il récupéré ses affaires et sa monture qu’il quitta le château laissant derrière lui l’ambiance tendue de la salle du trône…

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il n'y a rien de bon ou de mauvais, mais la réflexion le fait ainsi...
MSN
Torak
Illuminaë, le royaume béni

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 30
Royaume de naissance: När Fëa
Mage Semi-Elfe Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Ven 28 Déc - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

L'audience était probablement finis. Imrahil venait de donner ses directives à la princesse des ténèbre et Easley était partis. Puis un jeune serviteur entra dans la salle, salua Akasha et Imrahil puis se dirigea vers l'Orateur, s'inclina et lui donna un parchemin. Torak la lut rapidement, il s'agissait d'une invitation de la part d'un jeune prêtresse de Feïdia à Sardim. Elle détenait apparemment des prédictions le concernant. L'interêt du mage fut susciter et il décida de partir le lendemain.

Il s'avança alors vers le couple et annonça désolé:

-Mes amis, je doit malheureusement vous quitté. Des affaires urgentes m'appelle à Sardim et je dois partir dans les minutes qui suivent. Ne vous inquiéter pas je serais de retour ici rapidement.


Les deux monarques le regardèrent avec une certaine compréhension puis l'Orateur quitta la salle. Il fit préparer quelques provisions et son cheval. Son départ était imminent, il allait partir pour le royaume d'Iluvëlian, royaume où l'eau est reine. Peut être ferait il un détour au palais royal, il verrait selon son temps.
Une fois son cheval prêt, Torak franchit l'Arche d'Acier et galopa en direction de Sardim. C'est à ce même moment qu'il pensa à Maïwen. Que faisait-elle en ce moment? Il n'avait put la voir avant son départ, elle s'était en quelque sortes exilé pendant un petit moment. Pendant des années pour Torak, pendant deux siècles il ne l'avait vu, enfermé dans une salle en communion avec Sallarion. Mais il laissa cette pensée de côté, dans quelques semaines il la reverrait, il serait auprès d'elle.
Enfin, l'Orateur pensa au message que lui avait fait parvenir la jeune prêtresse, Feuline. Qu'avait elle de si important à lui dire, cela interrogeait beaucoup le mage. Peut être avait-elle entendu de mauvaises prédictions?
C'est en pensant à la fois à ce message étrange qu'il se dépéchait au royaume d'Iluvëlian.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare