FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 On the road again, again... The come back ! Yeah ! Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Mer 16 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Amalrk était parti d'un petit village non loin d'ici depuis quelques heures et parvint assez vite dans une forêt de taille plus que respectable. Il faisait bon, le soleil était clément et les oiseaux gazouillaient joyeusement.
Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas ressentit une telle sensation de sérénité.
Il décida de s'arrêter un instant et s'allongea sous un arbre.

Il mit son sac à côté de lui, sac qu'il avait acheté au village précédent, sorti une outre d'eau et but à satiété.
Il ferma ensuite ses paupières et laissa un petit sourire tranquille se dessiner à la surface de se lèvres. La vie était belle. Vraiment belle...

Le vent charriait de douces odeurs de sapin, d'herbe humide, de fleurs sauvage... de.... parfum ?!

Décidément, il ne serait jamais tranquille... Il fit mine de ne pas avoir repéré l'intrus et commença son incantation en bougeant faiblement les lèvres :

"Sub astri veritas fit. Dominus capis mea fortuna. Natura capis mea pectore. Alea jacta est."

(Bidon et plein de fautes, je sais...)

Rien ne se passa. Cela signifiait donc que l'intrus en question n'avait aucune mauvaises intentions envers lui ou qu'il ou elle ne l'avait même pas vu... Coup de chance !

Amalrik se releva silencieusement et matérialisa une petite mare d'eau sous ses pieds. Il augmenta la pression tout en conservant la forme d'un disque et attira l'eau vers le haut. C'était un exercice qui pouvait sembler compliquer pour un sorcier, mais pour un élémentariste, c'était le B-A-BA...

Il s'éleva de trois mètres environ puis modifia la forme du disque en un fauteuil. Il s'y assit et chercha l'intrus... Qu'il ne tarda pas à trouver !
C'était une jeune femme, encore loin sur le sentier mais qui approchait dans sa direction.

Amalrik attendit patiemment, que l'inconnue vienne à sa hauteur et lança un joyeux :

"Bonjour ! Belle journée n'est-ce pas ?"


Il attendit sa réaction...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Sep - (2009) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Feuline
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 107
Royaume de naissance: Nar Fëa
Prêtresse de Feïdia Humaine Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 17 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Feuline se baladait dans les forêts de Nar Fëa. Elle était en recherche d'une plante assez rare qu'on ne trouvait que dans ces montages. Elle aurait pu emmener un cheval mais pour une fois, comme il faisait beau, elle avait plutôt envie de profiter de chaque petit chemin tordu qui s'offrait à elle. Elle s'était levé tôt ce matin espérant être de retour avant midi. Mais une belle rivière l'avait séduite et n'ayant pas pu résister à la tentation de temps de beauté elle en avait profité pour s'y baigner. Les eaux de Far Nëa étaient chaudes contrairement à celles du pays de l'eau auxquelles elle avait été confrontée quelques semaines plutôt lors de sa mission. Elle avait dû quitter son beauTorak car il avait quelque chose à régler dans ses terres avec son dieu avant qu'il ne puisse vivre avec elle. Cette sensation était étrange d'imaginer que bientôt elle ne parlerait plus en "je" mais en "nous", mais finalement pas si déplaisante.

Grâce à son petit sac fourre-tout qui l'accompagnait partout, après sa baignade elle avait préféré enfiler des habits simples pratiques et pas trop chauds pour ne pas devoir s'en préoccuper. En effet des habits trop compliqués n'auraient pas été adaptés car ils risquaient de s'accrocher dans les herbes hautes qu'elle traversait. D'autant plus que le printemps était joyeux cette année et que partout la verdure avait pris le dessus sur les chemins tracés des hommes. Elle était cependant rouge éclatante, se baladant avec la beauté et la grâce d'une femme amoureuse et prêtresse de Feidia. Feuline respirait le bonheur. Elle essayait aujourd'hui un nouveau parfum qu'elle avait acheté à une vieille dame dans le village où elle avait dormi cette nuit. Cette femme était charmante et lui avait présenté toute sa collection. La jeune fille avait eu l'occasion ce matin même de sentir toutes les odeurs différentes et avait finalement après une longue délibération opté pour le parfum "pêche cendrée" qui possédait une fraicheur et une pureté qu'aucun n'autre ne pouvait égaler. Satisfaite encore de son achat elle en avait remis une dose juste après sa baignade. Elle s'était après offerte une petite salade de champignons qui étaient friands près de la rivière.

Mais la fin de l'après midi approchait à grand pas. Il fallait qu'elle trouve cette plante! Plus haut on lui avait renseigné qu'au delà de la forêt, était un petit village où un vieux agriculteur connaissait bien toutes les plantes de la région. Elle aurait peut-être une chance de le convaincre de l'accompagner. Elle s'y dirigeait donc chantonnant un chant d'amour à sa déesse, convaincue que celle-ci la guiderait vers ce vieil homme. Les oiseaux chantaient et la jeune femme se laissait emporter par ce chant si joli. Soudain une voix beaucoup moins mélodieuse surgit de la bouche d'un intrus à quelques pas d'elle. Surprise et dérangée dans sa chanson, Feuline tourna la tête vers l'inconnu. Ses paroles n'ayant pas été agressives, elle sourit et répondit très gentiment comme au berger :

- Oui, les oiseaux chantent, le vent est doux, vraiment, c'est une belle journée!

Elle se tut et voyant qu'il n'enchainait pas, elle demanda sur le même ton :

- Je suis à la recherche d'un petit village, savez-vous si je suis sur le bon chemin?

~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Rose Rouge est faite de passion, d'amour et de sang.
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Ven 18 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Amalrik n'était toujours pas descendu de son perchoir mais cela ne sembla pas troublé l'inconnue qui sentait bon la pêche. Elle lui demanda si le village était bien dans cette direction. Lui même devait aller dans ce village pour trouver ces foutus Kaidens... Leurs faire payer leur infamie, les traquer et leur faire payer ce crime... Tous devraient payer. Pas un ne devait échapper aux foudres des Daigens...
Mais pour l'instant, il devait encore vérifier deux ou trois choses.

Oui, oui, c'est bien par là. Moi même je m'y rendais quand un sorcier un peu saoul m'a lancé ce sort et depuis je suis assis sur cette chaise d'eau... Vous ne voudriez pas m'aider ?

Amalrik prit un air embarrassé. Il avait parlé avec son léger accent nordique mais cela n'avait pas dûe se remarquer. Il s'agita un peu sur son fauteuil et désigna une branche de plus de 2 mètre :

Si vous pouviez me pousser avec cette branche pour me rapprocher d'un arbre... Je pourrais descendre !

Amalrik rajouta avec un sourire joyeux et un petit signe de la main :

Au fait, je m'appelle Amalrik. Puis je vous demander votre nom, mademoiselle ?



HS : Le berger en question il est toujours en lévitation. Mais bon... ^^'

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Eländra
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 17
Demi Elfe Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 21 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Eländra marchait dans les bois du vaste territoire de Nar Fëa lorsqu'elle entendit non loin d'elle des voix humaines. Elle distinguait la voix d'un homme qui avait l'air de plaisanter, et une voix de femme, visiblement leur conversation était amicale. Curieuse, Eländra s'approcha doucement, en évitant chaque brindille afin de ne pas se faire repérer. Elle avança accroupie à partir du moment où elle percevait les voix de plus en plus proches. Depuis son enfance elle avait été entraînée à être discrète, et son éducation de guerrière avait encore développé ce talent chez elle. Ainsi, avec ses vêtements bruns-noirs elle se camoufflait plus ou moins dans les bois luxuriants. Elle fini par s'immobiliser dans les fourrés, de là elle voyait la jeune femme, apparemment une prêtresse de ce qu'elle pouvait déduire, et le jeune homme, perché sur une sorte de fauteuil d'élément liquide cristallin.

- Qu'est-ce qu'il peut bien fiche là-haut celui-là ? s'interrogea-t-elle.

Elle hésitait à se montrer, les deux inconnus ne semblaient nullement hostile, mais elle se demandait comment ils réagiraient si elle débarquait subitement. Elle choisit donc de rester cachée encore un moment puisqu'ils ne semblaient pas l'avoir repérée.


Dernière édition par Eländra le Mar 22 Sep - (2009); édité 1 fois
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Mar 22 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Amalrik attendait toujours sur son perchoir. Il aurait pu tenir aisément des heures ainsi mais il devrait rompre son emprise d'ici peu... Les sorciers ne sont théoriquement pas capable de maintenir ce genre de sort très longtemps...
Il relâcha quelque peu son emprise sur le fauteuil. L'effet fut immédiat : L'eau commença à frémir et le fauteuil à se déformer :

« Vous feriez mieux de vous enlever d’en dessous, ça à l’air de plus vouloir tenir ! »

La jeune femme s’exécuta rapidement et Amalrik relâcha complètement l’emprise. Il chuta de trois mètres mais atterrit dans des buissons. Dans la confusion, personne n’avait due remarquer que ses yeux avaient changé de forme. De son perchoir, il était fort improbable que l’on ait vu ses yeux en amande (cf bannière en signature). En plus, là, il était trempé...

Il se releva en faisant comme s’il s’était fait mal, histoire que tout soupçons soient balayés (bien qu’il s’était réceptionné tout en douceur) et fit :

« Ouhhh…. C’est la dernière fois que je regarde un sorcier saoul… La prochaine fois, je les ignorent… Nom d’un chien… Pour votre village, madame, c’est à 3 km par là. J’y vais moi-même pour… Affaires »

Il fit un grand sourire à la jeune femme puis alla récupérer son sac. Mais où l’avait il mit déjà ?
Il s’approcha d’un buisson éloigné, le regard dans l’herbe… Un pissenlit, un champignon, un cailloux, une branche, une autre, un pied… Un pied ?!!
Sur le coup, il fit un bond en arrière et mit instinctivement ses mains en positions. Il réalisa ce qu’il faisait et rattrapa le coup en serrant les poings et en les mettant face à son visage. Le propriétaire de ce pied était doué(e), il ne l’avait même pas entendu arriver !

« Qui êtes vous ?... »

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Eländra
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 17
Demi Elfe Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 22 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Eländra fut surprise par le jeune homme qui s'était littéralement écrasé depuis son fauteuil aquatique qui avait brusquement disparu. Il eut l'air de feindre une douleur (Eländra savait parfaitement déceler la véritable douleur) puis annonça à la jeune femme où se trouvait le village voisin tout en ajouttant qu'il s'y rendait lui aussi. Puis il se mit à chercher quelque chose. Il s'approcha de l'endroit où se trouvati Eländra, soudain il l'aperçut. Eländra releva ses yeux gris-bleus vers lui. Elle se trouvait toujours en position accroupie, elle se releva donc, sa stature martiale de guerrière jouant à son avantage. Elle portait son épée à la hanche mais avait choisi de laisser sa hache à l'armurerie car elle était trop emcombrante pour une escapade en forêt. Elle rejetta ses longs cheveux noirs vers l'arrière d'un léger coup de tête puis répondit posément :

- Je me nomme Eländra, je suis guerrière au service du Royaume d'Argent. Et vous, qui êtes vous ?

Puis elle aperçut un sac non loin d'elle dans les fourrés, elle le ramassa par la anse et le tendit au jeune homme :

- Est-ce ceci que vous cherchez ?
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Mar 22 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Amalrik sourit intérieurement. Une guerrière. Aucun risque que ce soit une "Gen". Ses semblables ne se servaient jamais d'armes disons traditionnel. Cependant il y avait un risque pour lui d'être découvert. Duper une jeune femme cherchant son chemin s'était une chose. Une combattante aguerrie, une autre.
Elle avait sûrement remarqué son petit numéro et ça, ça pouvait être gênant... Mais sans plus.

La jeune inconnue se présenta. Elle se nommait Elandra. Elle lui tendit son sac. Tout dans son attitude montrait une combattante rompue aux batailles. Sa silhouette parlait pour elle.
Amalrik laissa retomber ses mains. Il n'aurait sûrement pas à utiliser ses pouvoirs.
Elandra lui tendit son sac en lui demandant évidemment qui il était. Normal pour une adepte des armes.

Je m'appelle Amalrik. Merci d'avoir retrouver mon sac.... Vous m'avez fichu une de ces frousses !


Amalrik partit d'un rire joyeux, contagieux même. Mais en soi ce n'était peut être pas une bonne idée...
Un bruit dans les fourrés le stoppa net. Il se retourna vivement et se retrouva nez à nez avec la lame d'une épée.
Des bandits s'étaient approchés alors qu'ils conversaient. (je met un peu d'action pour pas que ça tourne en échange un peu longuet ^^)

La bourse ou la vie ?


Amalrik fulminait. Il était tellement occupé à dissimuler son pouvoir qu'il en avait oublié de surveiller ses arrières.

*Crétin.... Tu fais comment maintenant ?...*

Euh.... Si vous y tenez tant, je dirais la vie mais bon.... Je suppose que vous êtes plus d'un ?

On tient ton amie là bas et j'ai toutes la bande qui vous encercle. Les gars...

Les bandits apparurent alors tout autour des trois victimes. En effet, Amalrik ne s'était pas trop éloigné de sa première rencontre. Cela aurait été très incorrect.

Bon... Je suppose que je vais devoir refuser votre généreuse offre l'ami. Tout d'abord parce que je n'ai pas un rond et puis que vous m'agacez fortement. J'avais presque réussi... Elandra ? Un moitié moitié vous conviendrez t-il ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Eländra
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 17
Demi Elfe Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 23 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Le visage elfique d'Eländra se fendit d'un sourire carnassier.

- Ca me convient parfaitement Almarik !

Eländra dégaina alors son épée, regrettant un peu finalement de n'avoir pas apporté sa hache qui lui aurait permi d'en finir beaucoup plus vite. Elle joua à la faire tournoyer entre ses mains avant de la saisir fermement dans sa main droite et de s'apprêter à passer à l'attaque. Les brigands eurent l'air surpris de se retrouver face à une femme capable de se défendre.

*Bande de machistes stupides, vous allez voir ce que vous allez voir!*

Alors elle se fendit pour porter le premier coup que le brigand ne put esquiver car la jeune femme était plus rapide que lui. Il écopa donc d'une profonde entaille au bras et poussa un hurlement de douleur. Une lueur sadique traversa le regard de la guerrière et elle demanda d'un ton triomphant :

- Qui est le prochain ?
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Mer 23 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

HS : AMALRIK !!! Pas ALMARIK.... A M A L R I K ! Sad lol


Amalrik fit une petite révérence au bandit toujours face à lui. Il ne voulait pas trop utiliser ses pouvoirs alors il allait la jouer "déboîtage".

- Permettez ?

Sans attendre la réponse, il s'empara prestement du poignet de son agresseur, le tordit vers l'extérieur et lui donna un violent coup de genoux dans le coude. Un cracrement sinistre se fit entendre et le bras du malheureux prit un angle bizarre.

- Mes excuses... Il aurait due être arraché...

Sans attendre, il envoya son pied dans les dents d'un brigands sur sa droite, pivota sur lui même et abattit la tranche de sa main droite sur la gorge d'un autre assaillant.
Il continua ainsi quelques minutes puis sauta rapidement à l'écart :

*C'est pas bon... Je ne peux pas continuer comme ça... Ils m'ont déjà blessé à plusieurs endroits... Et merde !*


Amalrik esquiva de justesse la lame d'une épée. Il était blessé à plusieurs endroits mais il n'y avait rien d'alarmant... Seulement les forbans se réorganisaient et lui, sans armes, avait de plus en plus de mal à rendre les coups...

Finalement il décida d'utiliser ses talents... Mais rapidement.
Les trois brigands qui l'encerclaient se jetèrent sur lui... Et moururent transpercés par trois lames large d'une vingtaines de centimètre et entièrement constitué d'eau.
Les yeux d'Amalrik changèrent de forme (cf bannière de la signature) et les choses sérieuses commencèrent :
Il faisait virevolter ses lames en tout sens en mouvant ses mains et ses doigts à la vitesse de l'éclair. Autour de lui l'eau devenait tranchante... Mortel.
Tous pouvait voir son pouvoir mais il n'avait pas le choix... Il s'en prit d'ailleurs aux brigands :

Bande d'enfoiré ! M'obliger à utiliser l'Art Ancestral pour ça ! Misérables voleurs ! Je vais vous faire passer l'envie, nom d'un chien !

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Eländra
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 17
Demi Elfe Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 24 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

HS : Désolée Sad J'ai pas fait exprès je recommencerai pas promis !

Eländra était en plein combat contre deux à trois brigands à la fois quand elle remarqua la position de difficulté dans laquelle se trouvait Amalrik jusqu'à ce que d'un seul coup ses trois adversaires s'effondrent. Elle en fut stupéfaite si bien qu'elle para de justesse un coup que lui portait un de ses adversaire personnel. Enervée, elle fit un enchaînement de quelques mouvements d'épée compliqués et ravageurs et mit les brigands qui s'attaquaient à elle hors d'état de nuire. Elle se retourna ensuite vers Amalrik et c'est là qu'elle vit sa stupéfiante façon de combattre, il maîtrisait l'élément aquatique comme si ce dernier faisait partie intégrante de son corps, le spectacle était stupéfiants. C'est là qu'elle l'entendit mentionner "l'art ancestral".

*Qu'est-ce donc ? En tout cas les effets sont dévastateurs.*

Elle jeta un regard alentour, il ne restait plus que quelques agresseurs, la plupart des brigands s'étaient enfuis ou avait été tués. Eländra fut d'ailleurs surprise que les autres soient si vaillants alors qu'il avaient tout de même du se rendre compte qu'ils n'avaient aucune chance, quand bien même ils n'avaient pas la tête à posséder un quotient intellectuel bien supérieur à celui d'une huïtre.

Alors que les survivants se rassemblaient vers Amalrik, Eländra prit son élan, franchit la distance qui la séparait d'eux en quelques enjambées souples et abattit le tranchant de sa lame sur le crâne de l'un d'entre eux, en envoyant un second valser par un coup de pied retourné mémorable. Elle jeta un regard à son compagnon d'arme improvisé, il avait l'air blessé mais heureusement pas grièvement. Elle choisit donc de continuer l'hécatombe pour ne pas qu'il risque trop de blessures, même s'il avait l'air de très bien s'en sortir tout seul. Le sang barbare qui coulait dans les veines d'Eländra la poussait à continuer la mise à mort. Un combat gagné ne l'était vraiment que lorsque tous les adversaires se retrouvaient sans vie.
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Jeu 24 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Amalrik jeta un coup d'œil à Elandra. Elle s'était élancé pour lui porter main forte, chose considéré comme extrêmement vulgaire pour les "Gen" que de "voler mon jouet" comme ils disaient. Mais c'était différents maintenant, les mœurs avaient évolué...
Amalrik regarda un instant la jeune femme combattre tout en déchiquetant d'un air distrait un adversaire sur sa droite. Il admira les passe de la jeune femme, elle était vraiment doué pour le combat... Ce n'était donc pas une "Gen". Lui et ses semblables n'étaient pas aussi doué en combat à l'épée. Ils préféraient de loin le corps à corps à mains nues ou l'utilisation de leur élément.
Chacun son style.
L'autre jeune femme ne devait pas non plus en être une. Sinon elle aurait attaqué depuis longtemps.

Maintenant que les choses étaient clairs, il allait pouvoir en finir. Il envoya valser un opposant à une dizaine de mètre, éparpillant les bouts divers de son anatomie au passage et avanca d'un pas vers Elandra. Il lui mit une main sur l'épaule et la tira fermement en arrière vers l'autre jeune femme et lui même.
Une sphère d'eau les enveloppa, tournoya puis explosa en milliards de petites flèches. Puis plus rien. Amalrik enleva sa main de l'épaule d'Elandra. Ses yeux n'avaient pas encore changé de forme...
Contrairement aux bandits... Tous à terre.

Tout va bien ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Eländra
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 17
Demi Elfe Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 25 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Eländra perdit l'équilibre quand Amalrik la tira vers l'arrière d'un geste sec, elle fit un pas de recul pour éviter de basculer et de se retrouver piteusement assise sur le sol comme une enfant aprenant la marche. Soudain, sans comprendre ce qui se passait une bulle d'eau se forma autour d'eux et explosa, achevant tous les brigands à terre et dont les poumons déchirés arrivaient encore à aspirer un peu d'oxygène. Elle en fut abasourdie, et pourtant elle pensait avoir vu certains nombres de phénomènes étranges dans sa vie. C'est alors qu'Amalrik leur demanda, à elle et à la jeune femme qui les accompagnait, si tout allait bien.

- Euh... oui ça va merci, dit Eländra, j'ai juste un peu de mal à comprendre ce qui vient de se passer là. Pouvez-vous m'expliquer ?
Feuline
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 107
Royaume de naissance: Nar Fëa
Prêtresse de Feïdia Humaine Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 25 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Feuline leva les yeux. Effectivement, maintenant qu'il lui faisait penser, il était plutôt en mauvaise posture. Il était quelques mètres plus haut sur un espèce de fauteuil d'eau. Bizarrement, Feuline était de tellement bonne humeur qu'elle ne s'était pas du tout méfiée de l'inconnu et elle avait déjà pu voir des choses beaucoup plus spectaculaire étant la prêtresse de Feidia. Elle porta secours au pauvre homme qui avait été la victime d'un sorcier un peu spécial (imaginer un tel sort, à t'on idée!). Elle prit la branche que l'homme lui conseillait de prendre et commença à essayer de l'aider à descendre. Malheureusement elle ne voyait pas trop comment par une branche elle aurait pu l'aider. Elle aurait pu utiliser Feidia et faire intervenir l'esprit du feu mais l'eau et le feu ne font pas bon ménage et la vapeur d'eau qui s'en serait dégagée n'aurait pas été agréable. De plus, il n'était pas trop dans ses habitudes d'invoquer la déesse en dehors de ses missions ou de sa défense personnelle.

L'homme lui apprit qu'il s'appelait Amalrik. Feuline lui sourit, elle hésitait à lui dire son prénom, rester incognito pour l'instant lui paraissait aussi bien, surtout quand on sait qu'un homme de l'eau est dans les parages. Il faudra désormais qu'elle soit sur ses gardes. On ne sait jamais.
C'est alors que l'eau commença à redevenir liquide et l'homme tomba à terre semblant se faire quand même mal. Feuline en était désolée. Un peu dos éclaboussa ses pieds et la jeune prêtresse crut reconnaître une création de Posanès. D'ailleurs l'eau se dissipa avant de rentrer dans la terre. Etrange... Alors, Amalrik se leva semblant chercher quelque chose, sans doute ses affaires, si le sorcier qui lui avait jeté ce sort ne lui avait pas pris... ce qui était anormal c'est qu'il semblait sûr du contraire et tout à fait détendu pour quelqu'un qui a subit les pouvoirs du dieu de l'eau. Son ton de voix changea soudain, apparemment ils n'étaient pas seul car une jolie jeune femme sorti des buissons. Elle avait de longs cheveux noirs et la peau pâle pourtant quand elle se présenta, Feuline apprit que c'était une de ses compatriote. Elle se présenta sous le nom de Eländra.

Soudain les choses se corsèrent. En effet, des buissons surgirent d'autres surprises. Alors que Feuline regardait les deux inconnus dont elle savait désormais le prénom elle sentit quelqu'un qui l'agrippait par derrière. Ce dernier ne s'inquièta pas de l'empoigner par la poitrine quel pervers! Feuline se maudit de ne pas avoir emporté ses deux sabres, mais elle était partie de bon heure. Invoquer la déesse? Elle y pensa dans un premier temps puis se contenta de mordre la main de l'intru qui en criant déplaça cette main mal placée. Feuline vit alors que les deux autres se déchainaient au combat et celui qui l'avait agrippé ne mit pas longtemps à lâcher Feuline pour s'enfuir en courant craignant pour sa vie. Et Feuline confirma cette hypothèse car la guerrière se battait comme une furie et Amalrik était devenu effrayant. Un sorcier. Evidement. C'était pourtant clair, cette histoire de sorcier qui l'avait attaqué pour le mettre quelques mètres plus haut n'était pas plausible. Par contre c'était un homme de l'eau, ce qui n'était pas bon signe pour elle, il ne pourrait pas être son ami. C'était ainsi, l'eau et le feu ne se mélangent pas. Feuline pensa à Torak.

Devait-elle partir? Devait-elle profiter de la diversion pour s'échapper? Non, elle serait vite rattrapée et elle n'avait pas de quoi se défendre. Elle allait donc juste cacher son vrai nom au cas où cette Eländra aurait entendu parlé d'elle (car elle était connue dans le royaume pour son contact privilégié avec la déesse) puis elle les quitterait sagement une fois qu'elle aurait eu sa plante. Tant qu'elle n'invoquait pas sa déesse, les deux autres n'auraient aucun moyen de savoir qui elle était sinon qu'elle appartenait aux terres du feu.

Elle vit le sorcier relever avec beaucoup de charme la jeune guerrière et sourit. Feidia était une fois de plus à l'action, sur les terres du feu, les rencontres fortuites se terminait souvent par un baiser...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Rose Rouge est faite de passion, d'amour et de sang.
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Ven 25 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

[HRP: Amalrik, faire des lames avec de l'eau je trouve cela vraiment à la limite du crédible sois pus imaginatif, évitez de poster trop a deux quand vous êtes trois, sans quoi le troisième larron n'as pas le temps d'interagir, postez chacun à votre tour.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Sam 26 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

[HJ]... Limite du crédible ?

Essais de mettre ta main devant le jet d'eau du karcher, tu verras.
De plus dans l'industrie, on coupe les métaux avec de l'eau à haute pression. Je vois pas ce qu'il y a de "fantaisiste" là dedans... Neutral

http://www.decoupe-jet-eau.sermab.fr/decoupe-jet-eau/decoupe-jet-eau-sermab…

Ce site en est la preuve.




Amalrik regarda autour de lui. Il n'y avait plus de danger. En soi, il n'y en avait jamais vraiment eut pour lui. Ses yeux revinrent progressivement à leur état normal, c'est à dire à un bleu changeant (cf la présentation). Il braqua son regard vers la jeune fille qu'il avait rencontré en premier. Elle le regardait d'un drôle d'air.

*Aucune importance... Seul les Gen sont potentiellement inquiétant.*

Amalrik s'avança d'un pas et fit un rapide geste en direction du sol. Toute l'eau disparut. Il se retourna ensuite vers Elandra qui lui avait demandé des explications.
Effectivement, il en devait.
Il alla s'adosser à un rocher et commenca ses explications, sans se soucier des regards soupçonneux de l'une et de l'autre :

Je vais vous expliquer. Je suis ce que l'on appelle un "Gen", un "Démon Elémentariste" si vous préférez. Je fais parti des manipulateurs du "Dai", l'"Eau". D'où le nom que l'on nous attribue à moi et mes semblables : les Daigen. Si je vous ai fait ce petit cinéma, c'était pour savoir si vous n'étiez pas des Gen, vous aussi. Nous sommes une race très ancienne... Vraiment ancienne.... Nous venons d'un autre continent que celui ci, en fait...

Amalrik marqua une pause. Il réfléchissait jusqu'où il pouvait aller dans son histoire sans trahir les secrets de sa faction. Il reprit rapidement :

Il y a de cela très longtemps, les Gen du Feu et de la Terre s'allièrent. Ceux de l'Eau et de l'Air également. La première alliance fit quelque chose qui ne peut être raconté simplement...
Disons pour faire simple qu'ils commirent un crime qui dépasse le simple meurtre...
La deuxième alliance tenta de les arrêter... Et... Et bien disons pour faire simple, que nous n'en avons pas fini avec eux...

Amalrik se leva et regarda les deux jeunes femmes. Il acheva son histoire par ces quelques mots :

Je comprendrais que vous ne souhaitiez plus ma compagnie. Mais laissez moi vous dire une chose. Si vous voyez des yeux rouges ou noirs comme ceci... Fuyez. Les autres mages ne sont que des enfants face à la cruauté de ces Gen...

Joignant une démonstration en faisant varier la couleur de ses yeux bleus, il attendit le verdict calmement...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Sam 26 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

[je sais bien, enfin bon c'est toi qui vois, tant que tu n'en abuses pas]

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Dim 27 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

[C'est pas ma faute si tu n'as pas saisi le potentiel de l'eau... Mr. Green... Je vais faire gaffe quand même... Okay ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Eländra
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 17
Demi Elfe Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 27 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Eländra n'en croyait pas ses oreilles, pour elle tout ce qu'Amalrik venait de leur raconter tenait du conte pour enfants que l'on avait pu lui raconter dès son plus jeune âge avant qu'elle ne s'endorme. Elle n'aurait jamais cru que tout cela, qu'une telle puissance, qu'une telle guerre, pouvait réellement exister dans leur monde. Elle jeta un regard interrogateur sur la jeune fille qui était avec eux, elle ne semblait pas en savoir beaucoup plus qu'elle-même sur ces "Gens" et sur leurs alliances et la guerre qui les déchire. Alors Eländra prit la décision de rompre le silence :

- Amalrik, je ne vois pas pourquoi nous refuserions votre compagnie, vous avez largement fait tvos preuves en tant que magicien très puissant, plus puissant que tous ceux que j'ai pu voir auparavant d'ailleurs, certes je conçois que votre compagnie puisse nous attirer des ennuis si jamais nous avons le malheur de croiser un des Gen du camp ennemi mais personnellement je ne considère pas cela comme une raison suffisante de vous laisser ici sans raison particulière. A moins bien évidemment que vous souhaitiez continuer votre route seul. Je ne peux pas me prononcer pour... (elle jeta un nouveau regard en direction de la jeune femme à côté d'elle)... pour cette demoiselle, je n'en ai aucunement le droit. Mais je suis une guerrière et quand bien même je ne possède pas de dons magiques hormi quelques connaissances sommaires en plantes guerrisseuses, je sais me battre et si vous le désirez je peux vous accompagner.
Feuline
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 107
Royaume de naissance: Nar Fëa
Prêtresse de Feïdia Humaine Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 29 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Feuline ne s'attendait pas à apprendre tellement de choses si étranges dans un endroit pareil. Ainsi il existait une autre race sur un autre continent qui aurait des pouvoirs semblables aux prêtres de ce monde! Quelle information surprenante! Les Daigen. Feuline se promit de faire une recherche dans les bibliothèques nationales de Nar Fëa à ce sujet. Elle avait pourtant diffile à s'imaginer que sur un autre continent, la guerre faisait rage entre les éléments alors que dans son monde les tensions n'étaient que légères et ancestrales. La jeune femme avait du mal à imaginer que l'élément feu puisse être utilisé à des fins de crimes et meurtres, alors que dans sa tête ce n'était qu'amour, passion et combats. Puis Amalrik les mit en garde contre les autres mages plus dangeureux. Feuline réfléchit. Cela pourrait constituer une menace pour Nar Fëa si de tels démons franchissaient les barrières de son pays pour prendre le pouvoir par exemple. Mais elle sentait en même temps dans son coeur que sa déesse ne laisserait jamais s'opérer un tel sacrilège. Après tout, ses pouvoirs étaient infini et bien plus grands que tous les élémentalistes du monde, c'était une divine qui pouvait à elle seule réduire tous les mortels. Et dans le cas où le combat serait inéquitable, des délégués pourraient être envoyés dans les différents royaumes afin de mettre dehors ces intrus.
Il était mignon lui, "fuir" mais fuir où et comment? Elle était dans son pays, c'était le sien et le seul qui comptait à ses yeux, jamais elle ne le fuirait même pour Torak.

Un silence suivit le discours du jeune homme, chacune des deux femmes semblaient prendre le temps de digérer l'information. Si cet homme disait vrai, il fallait réagir, mais si c'était du bleuf? Si le seul but de cet homme était de leur faire croire une histoire pour les inciter à décliner la leur et ainsi en informer les prêtres de Posanès? Cela parraissait bien suspect. Pouvait-elle lui faire confiance. Eländra prit la parole en première laissant encore quelques secondes à Feuline le temps de prendre des décisions.

Sa position était de prendre la défense qu'il venait de leur offrir comme crédit de crédulité. Mais Eländra même sans le vouloir soulevait le même problème. Il était puissant, il semblait plus puissant que tous les autres magiciens qu'elles avaient pu rencontrer jusqu'à présent. Ne serait-il pas venu dans l'espoir de conquérir Nar Fëa? Pourquoi était-il ici? Que cherchait-il sur ces terres? Elandra semblait avoir été séduite par ses démonstrations de pouvoirs et lui proposait de l'accompagner, Feuline pour sa part n'en avait pas le temps et la charge pour l'instant. Elle devait absolument cueillir ces plantes et retourner au temple en informer sa déesse et lui demander conseil. Oui c'était ce qu'elle avait de mieux à faire.

Sortant de ses pensées, elle sourit aux deux jeunes personnes et prit une voix naturelle et enjouée :


- Je ne pourrais pas en dire tant que miss Eländra mais pour ma part votre présence me semble de bon augure pour ma cueillette d'aujourd'hui. Je ne pourrai sans doute malheureusement pas faire partie de votre périple car on m'attend à la maison. Pour que les présentations soient complètes sachez que je me nomme Feuline Smile


La jeune fille fit une pause. Avait-elle eu raison de donner ainsi son nom? Elle avait hésiter à se faire appeler Héline mais elle craignait que plus tard l'élémentaliste découvre la vérité et tente de se venger, mieux valait jouer carte sur table avant d'en avoir parlé avec sa déesse.


- Désirez-vous m'accompagner au village pour que je puisse trouver cette fameuse personne qui pourrait me renseigner quand à l'endroit exact où pousse cette plante? Où allez-vous dans une autre direction?

~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Rose Rouge est faite de passion, d'amour et de sang.
Amalrik
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 166
Royaume de naissance: Royaume de Mythoriel
Elementariste Daigen Masculin Ses yeux

MessagePosté le: Mer 30 Sep - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

[HJ : Les informations écrites sur les Gen sont celles à la suite de ma présentation (j'en rajouterais régulièrement) le premier doc explique pourquoi on ne peut pas trouver beaucoup d'info sur les Gen.]

Amalrik regarda les deux jeunes femmes... Feuline, hein ?... Jamais entendu parler... Il sourit lorsqu' Elandra lui dit qu'il était un puissant mage. C'était assez amusant en fait, voire même très drôle :
Les Gen ne pouvaient pas utiliser de sorts trop compliquer. La moindre magie leurs demandaient de longue incantations et le recours à de nombreux "symboles relais"... Ceux qui les rendaient de ce point de vue extrêmement vulnérable, même face au premier apprenti venu.
C'était le prix à payer...

Feuline avait décrété qu'elle devait trouver une plante. Enfin un homme qui la guiderait vers la plante.
Amalrik haussa les épaules :

Je vais également dans cette direction. Cela ne me gêne absolument pas de vous accompagner là bas... J'ai tout mon temps.


Le petit groupe se mit donc en marche. Il faisait encore beau et ils seraient au village l'après midi même s'ils ne trainaient pas trop. Amalrik en profita pour s'adresser à Elandra au sujet de ce qu'elle avait dit. Il se souvenait parfaitement de ces paroles : "je ne possède pas de dons magiques hormis quelques connaissances sommaires en plantes guérisseuses, je sais me battre et si vous le désirez je peux vous accompagner."
C'était embêtant... Cette guerre ne la concernait pas... Enfin disons que sa faction essayait depuis des siècles de ne plus mêler les humains à ça...
Il se rapprocha d'elle est lui expliqua le problème tout en marchant :

Elandra, à propos de votre proposition de m'accompagner tout à l'heure... Tout d'abord j'en suis extrêmement honoré. Vous êtes une guerrière redoutable et des plus talentueuses, bien plus que moi cela va sans dire... Cependant, j'aimerais que vous reconsidériez votre proposition : Ma tache est dangereuse... Vraiment dangereuse... Et c'est pour cela que depuis plusieurs siècles ma faction a essayer de canaliser ce conflit en le maintenant à l'état de "guerre interne"... Nous ne désirons plus impliquer des innocents dans cette guerre... Je vous demande donc de bien vouloir réfléchir aux risques que vous encourez en m'accompagnant... Vous risquerez votre vie autant que je risquerais la mienne

Amalrik attendit la réponse. Il souhaitait au fond de son coeur que quelqu'un l'accompagne... Cela faisait si longtemps qu'il errait seul... Mais il ne voulait pas non plus impliquer des innocents...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare