FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 Aux portes d'un monde nouveau... Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Samiëlle
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 56
Royaume de naissance: France
étudiante Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 10 Juin - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Ce fut à l'initiative de son frère jumeau que Samiëlle accepta de faire une visite dans le royaume de l'élément opposé. Elle savait la chose nécessaire afin de conserver un bon équillibre des choses, et qui plus est le jeune état qu'ils constituait ne pouvait négliger ses pairs. Là où elle avait moins été d'accord fut le choix de son frère de la... comment dire... la déguiser lui semblait un mot approprié. Il n'y avait objectivement pourtant rien de ridicule ou d'extravagant dans sa tenue, sauf peut être qu'elle était éminemment féminine et élégante. Ses cheveux avaient en effet été soigneusement lissés et démêlés, et certaines mèches avaient été nattées et ornées de lapis lapis-lazuli, sn front était orné d'un cercle d'or sur lequel était sculpté une sorte d'embarcation qui transportait les différents dieux des eaux, eux aussi en lapis lapis-lazuli, ainsi que quelques fleurs de lotus. Elle était vêtue d'une longue tunique de lin blanc, qui s'arrêtait sous sa poitrine, qui elle était recouverte par un lourd collier de perles colorées dans des tons de rouge, de vert et de bleu, et tout son corps était dans un linge blanc qui lui couvrait la tête. De grands bracelets d'or serraient également ses bras et ses chevilles. Son frère était également très élégament vêtu, lui aussi d'un pagne de lin blanc, portant les mêmes bijoux. Leurs yeux étaient également maquillés de la même façon, avec un khôl doré qui cernait l'oeil et dessinait une larme dessous (genre l'oeil oudja). À leur côté se trouvaient une dizaine de soldats, vêtus comme Nathanaël, à l'exception du diadème et du collier, armés de lances, et qui encerclaient une dizaine de servantes qui conduisaient un immense et magnifique taureau blanc aux très longues cornes ornées de fleurs pour certaines, pour d'autres un otage, un seigneur de guerre, citoyen d'Argent capturé par Samiëlle lors de leur soulèvement, et pour deux d'entre elles, un coffret. Des présents pour le royaume. L'otage avait d'ailleurs été bien soigné, lavé parfumé, nourri, vêtu, enfin tous les moyens avaient été employés pour lui redonner un faciès humain.

Cette singulière escorte avait ainsi cheminé depuis longtemps pour se trouver enfin aux portes du château. La reine n'osa pas entrer, et envoya d'abord prévenir un garde, pour que leur visite soit annoncée, et qu'elle se déroule selon le vœu du royaume... Ami? oui, sans doute, car cette visite se voulait un gage de paix. Une fois le garde d'Argent en face d'elle, sans doute un peu impressionné par la haute stature des jumeaux, elle se présenta.


Nous sommes les princes d'Illuvieän. Vas quérir tes maîtres, car nous souhaitons être reçus par eux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Viro Major
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Juin - (2009) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Ven 2 Oct - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

La royauté d'Illuveliän n'eut pas a attendre, les portes massives s'ouvrirent laissant la délégation s'engager sur la route pavée. Bien sur, depuis des semaines on parlait dans les rues de la cité de la venue des mysterieux seigneurs des terres lointaines. Chacun put à loisir nourrir sa curiosité, la foule se pressait pour voir l'accoutrement des seigneurs d'Illuveliän et de leurs braves guerriers. Certains ne pouvaient s'empecher de ce moquer de leur armure car inexistante, la moquerie se diffusait mais se laisser étouffer par la majesté du couple royal, leur port altier et la simplicité de leurs apparats les embellissaient d'avantage que n'importe quel ornement.
Les soldats qui bordaient la route, postés a intervalle réguliers faisaient une haie d'honneur longue d'au moins cent toises. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, les rues au début silencieuses commençaient à devenir bruyante, de la rumeur montante du petit peuple, submergée par des bataillons de cuivres qui depuis les toits et les remparts faisaient sonner une musique de bienvenue. Dissimulés eux aussi sur les toits, plus près de la grande place ou se tenait le seigneur de Nar Fëa, des centaines de choristes chantaient dans un unisson parfait. Et tout donnait à la scène un aspect si irréel.

Le convoi arrivait en vue de l'immense place de la ville, une avenue derrière donnait sur les remparts de la citadelle et le soleil atteignait la tour rougeoyante derrière eux. Imrahil se tenait, impassible sur un palefroi blanc, vêtu comme un seigneur devait l'être, d'une lourde couronne d'or et d'une épaisse cape d'hermine, attachée aux rivets d'épaulières d'argent et d'or. La cape pourpre trainait presque au sol derrière la monture du roi. Ce dernier avait tout de même insisté pour porter un plastron de cuir, et son imposante épée, maintenue sur un flanc de la monture, en signe qu'il était d'abord un seigneur de guerre avant d'être le roi de ce royaume. Ses cheveux blonds reposaient sur ses épaules et le haut de sa poitrine. Ses bras étaient couverts par un lourd manteau pourpre tissé dans un tissu aux couleurs mat. L'or des broderies rappelaient le blond de ses cheveux d'avantage rehaussé par la lumière du soleil dans son dos.
Autour de lui une escorte de chevaliers du royaume en demi cercle, lances tendues vers le haut, Juste derrière lui dix de ses plus proches chevaliers d'élite, dans d'imposantes armures, les deux immédiatement derrière arborant de grands étendards, un au couleur de Nar Fëa, l'autre celles de Sarnarem. Le seigneur Imrahil accueillait ses visiteurs aux pieds de l'immense statue du dragon Berganon, qui regardait l'avenue principale et à l'horizon les terres du royaume. La place était surélevée et laissait une vue imprenable sur la cité.

Alors que le convoi d'Illuveliän parvenait à sa hauteur, chanteurs et trompètes se turent et dans un silence absolu, Imrahil prit la parole de sa puissante voix grave.


-Les Seigneurs des Terres abyssales sont les bienvenus en Nar Fëa, que leur nom et celui de Posanès soit loué comme celui de Feidiä et de votre reine!


Se disant, il posa la main sur sa poitrine et s'inclina légèrement en signe de respect, par respect pour leur roi et ses invités, tout le peuple excepté les hommes d'armes qui formaient les escortes et la haie d'honneur mirent un genoux à terre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Samiëlle
Iluvëlian, le royaume des abysses

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 56
Royaume de naissance: France
étudiante Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 4 Nov - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Samiëlle fit alors un geste, puis dans un ensemble parfait, toute son escorte s'inclina devant le souverain. Puis elle se releva, et prit la parole.

Moi, Samielle, premier citoyen d'Illuvieän, souhaite à Nar Fea et à ses habitants bonheur et prospérité. Je viens ici en paix, afin de solliciter l'appui de votre
cité, pour que notre jeune état puisse se développer sur un meilleur terreau que jadis. En gage de paix, j'offre à Nar Fea trois présents.

Elle fit un geste, et son escorte se sépara en deux, laissant un couloir libre pour qu'un homme puisse s'engager. ce dernier s'avança puis stoppa à hauteur de Samiëlle.

Pour la paix militaire, je rends un otage, un de vos stratèges, et seigneur de guerre. Vas et rejoins ton seigneur.

Elle fit un second geste, puis deux jeunes filles firent avancer un taureau blanc, aux cornes immenses et décorées de fleurs et d'or.


Pour vos dieux, j'offre de la part de mon peuple un taureau blanc, en sacrifice pour votre gloire.

Elle fit un dernier geste, et plusieurs jeunes hommes s'avancèrent avec sur leurs épaules un coffre en bois sombre qui devait faire un mètre sur un et demi, qui'ils posèrent aux pieds de Samiëlle, et l'ouvrirent: il était rempli de perles, une vraie fortune qui arracha une exclamation surprise à la foule.


Pour la reine et ses dames, enfin, j'offre ce coffre de perles car j'ai cru comprendre qu'elle les appréciaient énormément. Pour nous, elles sont des dons des flots. Nous ne les aimons que pour l'alliance de notre cité avec les profondeurs, qu'elles nous rappellent sans cesse en venant s'échouer sur nos rivages.

Puisiez vous malgré tout apprécier ces modestes présents.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Viro Major
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Mer 2 Déc - (2009) Répondre en citantRevenir en haut

Le peuple de l'eau était assez cérémonieux, d'avantage que le peuple de Nar Feä, Imrahil quant à lui ne l'était pas du tout, toutes ces cérémonies se ressemblaient, un bonjour, un échange de cadeaux et une bénédiction, il attendait plutôt un véritable échange entre ses homologues et lui même. Le premier des cadeaux fut amené. Il s'agissait d'un général des armées de Nar Feä, général d'une armée venant des temps sombres ou les royaumes divisés s'entretuaient. L'homme s'avança et vint saluer son roi qui lui était inconnu, pourtant ce dernier lui adressa un sourire amical et lui dit ces mots:

-Ravi de vous revoir parmi nous général Jadegh.

Le second des présents était d'une majesté incroyable, un taureau blanc bien plus massif que n'importe quel bœuf de trait s'avançait, docile sur les dalles de la place, les cornes ornées de fleurs. Le seigneur-dragon était déjà flatté par ce cadeau d'une si grande valeur, mais la suite le vida complètement, ses yeux s'écarquillèrent a la vue d'un coffre massif rempli de perles. La générosité du trium virat retentirait probablement pendant des décennies. Pourtant peut être était-ce la coutume, peut-être de tels cadeaux étaient-ils les premières mesures de traités de toute sorte.
Un murmure parcourut la foule, frisson qui traversa l'échine de la ville puis se calma presque instantanément quand Imrahil leva la main.


-Soient loués les seigneurs d'Illuvëlian! Nous acceptons vos cadeaux avec honneur, ils constituent les bases dune grande alliance et je l'espère d'une grande amitié entre nos peuples.


A ces derniers mots les trompettes se remirent a sonner et les gens a crier a la gloire des rois. Imrahil fit avancer son palefroi et se rapprocha du trio royal, Ils chevaucheraient côte à côte jusqu'à la citadelle, leurs deux escortes ne formant plus qu'une.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare