FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 Kentril Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Auteur Message
Kentril
Nibehlüngen, le royaume des montagnes

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 113
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 9 Nov - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Indications personnelles

Nom : Krown

Prénom : Kentril

Surnom : le Chevalier d'Arbenor

Âge : 42 ans

Continent & Royaume : Arbenor

Race : Humain

Alignement : Loyal-Bon


Indications corporelles

Apparence Physique : De loin, le Chevalier d'Arbenor est une silhouette menaçante galopant sur son cheval robuste et véloce, épée au poing, rage au coeur et regard voilé. Il ne porte pas le heaume car les chevaliers décoiffés sont beaucoup moins efficaces. Kentril est un homme d'une grande stature enveloppé dans une grande cape noire qui le protège des intempéries. Lorsqu'il ôte sa capuche, on découvre un visage creusé par l'âge et la souffrance, maladroitement dissimulé derrière une barbe et une coiffure négligées. On dit souvent qu'il semble avoir volé ses yeux gris à un jeune homme, car ils débordent d'une émotion bien trop en contraste avec son visage fermé. Il a abandonné l'armure de plate complète de son père pour un cuir noir clouté souple et léger, se révélant plus un homme de parole que d'action.


Indications mentales

Caractère : Kentril est d'un naturel calme, il ne perd jamais patience, et pourtant il semble toujours ennuyé par la conversation d'autrui, comme s'il avait mieux à faire, ailleurs. Son passé lui a enseigné que l'empressement conduisait à de mauvais choix. Sa tendance est au pacifisme mais lorsqu'il brandit sa lame, nul homme ne pourrait l'arrêter. Chaque fois qu'il verse le sang, il adresse une prière à Sallarion pour que l'âme du défunt atteigne sans encombre les portes célestes.

Talents/Pouvoirs/Capacités : Comme tous les chevaliers, il est maître dans le maniement de l'épée et l'équitation.


Indications Historiques

Histoire : La famille Krown fut pendant longtemps l'une des plus illustres lignée de défenseurs du Très Saint Ordre de Sergas, on dit même que Kane Krown était l'un des mythiques compagnons d'armes du fondateur de l'Ordre. C'est dans ces conditions prestigieuses que naquit Kentril, en tant que dernier héritier de sa race, ses frères et cousins assassinés ou victimes de la maladie. Conscient de sa position de force et de son talent pour l'escrime, il devint un jeune homme arrogant et indiscipliné. A l'âge de quinze ans, il entra comme prévu dans les rangs de l'Ordre de Sergas, mais plus par dépit que par réelle conviction: la Rose Noire n'était qu'une bande de brigands en armures et les Chevaliers du Lac ne bénéficiaient pas du rayonnement qu'ils connaissent aujourd'hui. On lui apprit à vivre par et pour le Code, et à pourchasser le Mal jusqu'à sa source. Ainsi, au côté de ses frères d'armes, il immola sans vergogne des dizaines de jeunes femmes accusées de sorcellerie, il pilla le village réputé pour engendrer des assassins, il empala sur sa lance les barbares mécréants des montagnes et défigura leurs idoles impies en chantant à la gloire de l'Ordre. Au nom de son utopie, il fit couler le sang et naître les flammes. Il était promis à un avenir brillant parmi les preux chevaliers de Sergas. Les signes furent nombreux, pourtant. Jour après jour, ses proches mouraient. Courroucé, Kentril croyait les venger en redoublant d'efforts, et à chaque goutte de sang innocent sur sa lame, il s'éloignait plus encore de la lumière.
Alors, il la rencontra. Un soir de pleine lune, alors qu'il rentrait au château après avoir massacré des pillards orques par dizaines, il fut contraint de faire étape dans un village de Nar Fëa. C'était un hameau perdu au milieu des bois, frappé par la peste et les brigands des environs. Le chevalier fit halte à l'auberge du Grand Renard, une vieille baraque en bois, rien de très glorieux, mais ce n'était que pour une nuit, après tout, il pouvait s'en accommoder. Pendant la nuit, il sortit répondre à l'appel de la nature. Sur le chemin du retour, il entendit des cris. Sans peur, Kentril se précipita vers la source du danger. Il se trouva dans la situation que chaque héros connaît au moins une fois dans sa vie: une jeune femme encerclée par des hommes d'armes, visiblement peu enclins à régler leurs comptes pacifiquement. Sans réfléchir, le chevalier de Sergas avec nulle autre arme que sa dague, se rua sur les agresseurs en scandant le cri de guerre des chevaliers. Avec rage, il dépeça ses adversaires un à un, ignorant les blessures qu'ils lui causaient. Une fois les coquins matés, il déposa un genou à terre sous le coup de la souffrance, puis perdit connaissance. Lorsqu'il revint à lui, Kentril était dans sa chambre au Grand Renard, et ses plaies s'étaient miraculeusement refermées. Elle se trouvait à ses côtés, le visage soucieux et le nez plongé dans le mortier dans lequel elle broyait d'obscures plantes. Ses cheveux noirs comme la nuit lui tombaient sur le visage et ses yeux d'un vert hypnotique étincelaient au travers de ce rideau d'ébène. Son aspect négligé n'empêchait en rien son charme d'opérer, et le jeune chevalier se dit qu'il avait choisi le bon endroit où faire halte. Prétextant un handicap suite à son combat, il resta à l'auberge dans le but d'en apprendre plus sur cette inconnue.
Les jours qui suivirent, il ne trouva aucune trace de l'herboriste aux cheveux de jais, elle s'était évanouie dans la nature. Une semaine plus tard, alors qu'il était sur le point de partir, il entendit le cri qui avait bouleversé sa vie. Il courut à s'en faire éclater les poumons, et alors que le soleil se couchait, il l'aperçut enfin. Elle était attachée à un poteau de bois, au sommet d'une montagne de branches sèches rangées en fagots. Des chevaliers de l'Ordre de Sergas se tenaient autour du bûcher, l'un d'eux avait une torche à la main, l'autre récitait des prières. Brandissant son poing orné du sceau de sa famille, Kentril se fraya un chemin parmi la foule, et arriva jusqu'aux inquisiteurs pour demander des explications. La jeune femme était une guérisseuse païenne, un crime passible de mort. Son procès , selon eux, avait été équitable et elle allait rejoindre le royaume des morts comme l'indiquait la loi. Le chevalier eut beau protester, lutter, il ne fut pas en mesure de la sauver. On la brûla sous ses yeux, et il fut envoyé en cellule de correction pendant quelques mois.
A sa libération, il quitta l'Ordre et erra sur les routes pendant des années. Sa famille le déshérita pour son audace et il commença à gagner sa vie en mendiant et en travaillant comme mercenaire. Pendant ces temps de vagabondage, il apprit la compassion, la charité et le pardon. Un jour, il reçut une vision prophétique. Sallarion lui proposa la rédemption s'il menait à bien une quête en terres inconnues. Sans hésiter, Kentril saisit sa chance. Il partit pour Rak Dar Fürgoth pendant dix ans, et lorsqu'il revint, il avait avec lui une enfant, Lilya, la fille de l'enchanteuse brûlée vive, et une amulette autour du cou, le symbole de l'Ordre du Lac.

Fonction : Grand Maître de l'Ordre du Lac


Inventaire

Armes : Une épée bâtarde de maître et une arbalète légère.

Bijoux : Le sceau de la famille Krown, l'amulette du Grand Maître de l'Ordre.

Vêtements : Une armure noire de cuir clouté et une cape de la même couleur.

Autres : Il possède un cheval brun nommé Ecorce.

~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Kentril le Jeu 27 Déc - (2007); édité 3 fois
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Nov - (2007) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Imrahil
Nar Fëa, les terres de feu

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 134
Royaume de naissance: Inconnu
Roi de Nar Fëa, chevalier Dragon Blason de Sarnarem

MessagePosté le: Ven 9 Nov - (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Présentation acceptée

Bon jeu cher collègue!

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à (2018) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare